Christian Amatore montre l’origine des maquillages égyptiens, et à quel point il est nécessaire de ne pas oublier la science derrière une technologie.