Réaliser un agrandissement de chambre dans une maison

agrandissement maison chambre

Procéder à l’agrandissement de sa maison par une chambre est le moyen idéal de réaliser son rêve d’avoir une suite parentale. Que ce soit par besoin de créer plus d’espace ou simplement par envie, il existe différentes manières de créer et agencer cette pièce dans la maison. Alors, dans cet article, nous allons vous présenter la suite parentale et ses avantages, expliquer les différents types d’extensions et leur prix ainsi que les différentes démarches administratives et les règles d’urbanisme à respecter.

La suite parentale pour agrandir sa maison

La suite parentale, ce cocon intime réservé au couple, cet espace isolé de la maison qui sert à la détente et au bien-être, qui n’en a jamais rêvé ? Il existe plusieurs raisons à l’agrandissement de la maison par la chambre. Cela peut être suite à l’arrivée d’un nouveau membre de la famille, l’envie de réaménager la maison ou tout simplement pour créer plus d’espace.

La suite parentale a pour objectif de remplir 3 fonctions :

  • Le sommeil : Par la création d’un espace de repos apaisant et confortable.
  • La toilette : La salle d’eau est comprise dans la chambre qui peut accueillir une douche, une baignoire mais également des toilettes privées.
  • Le rangement : Cela peut se faire grâce à la création d’un dressing.

Plus rare, mais également faisable si l’espace vous le permet, la création d’un espace de travail, avec l’intégration d’un bureau, ou encore d’un salon privé avec sa bibliothèque et ses fauteuils. Alors, selon l’usage que vous souhaitez en faire, vous aurez besoin de plus ou moins d’espace. De manière générale, pour faire cohabiter au minimum les trois fonctions citées ci-dessus, vous aurez besoin d’une superficie d’environ 15 m². Pour être parfaitement à l’aise, l’idéal serait d’avoir un espace compris entre 20 m² et 25 m². La création d’une suite est alors l’option idéale pour toutes les personnes qui recherchent plus d’espace mais qui ne souhaitent pas déménager.

Il faut noter tout de même que la création d’une telle pièce demande beaucoup d’expertise quant à la conception de la salle de bain. De nombreux aspects techniques seront à prendre en compte notamment l’extension du réseau d’eau (arrivée et évacuation).

Types d’extension pour l’agrandissement de la maison par la chambre

Selon votre budget et vos besoins, il existe différentes options pour créer un nouvel espace. Il faut alors trouver la solution adaptée à la superficie souhaitée mais également par rapport au terrain disponible.

L’extension au sol de maison plain-pied

Une maison plain-pied, c’est-à-dire un logement construit au même niveau que le sol extérieur, ou presque, peut être agrandie par une extension latérale. L’extension peut alors prendre la forme d’un L ou d’un cube, selon vos goûts et la capacité du terrain. Pour un rendu plus cosy et plus lumineux, vous pouvez opter pour une toiture en verre.

L’extension horizontale permet alors d’agrandir l’espace tout en gardant une certaine unité architecturale. Elle nécessite alors un espace au sol assez conséquent selon la taille de votre pièce. Ce type d’agrandissement est donc idéal pour les personnes qui souhaitent garder le confort du plain-pied. Le prix moyen des travaux, selon le matériau choisi, varie entre 800 et 2 000 euros par m².

La surélévation

Que ce soit pour s’ajouter à une maison pour ne pas empiéter sur le jardin ou encore par manque d’espace, la surélévation de maison est l’extension adaptée. En plus d’être très pratique elle peut ajouter un charme esthétique à votre maison en mélangeant les styles.

Il faut tout de même faire attention au fait que certaines maisons ne sont pas assez solides pour accueillir un nouvel étage. C’est le cas notamment de certaines maisons plain-pied qui n’ont pas de fondations assez solides pour cette surcharge de poids. De nombreuses personnes vont alors privilégier une surélévation en bois pour sa légèreté.

Notez que si l’élévation n’est pas réalisable, il est toujours possible d’ajouter des renforts ou de rehausser la charpente pour gagner en hauteur de plafond.

Le coût des travaux peut alors s’élever de 1 000 à 1 750 euros par m².

La création d’une mezzanine

Si la hauteur du sous-plafond le permet, ou si votre maison est déjà munie d’une mezzanine, vous pourriez envisager d’y faire construire votre suite parentale. Si vous souhaitez faire bâtir la mezzanine, la hauteur de plafond minimale conseillée est de 4,5 mètres.

De plus, pour y faire pénétrer plus de lumière vous pouvez opter pour l’installation d’une verrière. Si celle-ci donne sur une pièce à vivre, vous pouvez utiliser un vitrage miroir sans tain. Cela vous permet d’éclairer naturellement votre pièce tout en gardant une certaine intimité.

Selon les matériaux utilisés, le prix pour construire une mezzanine peut varier entre 600 et 1.500 euros le m².

L’aménagement du garage

Transformer le garage en suite parentale pour agrandir votre logement est également une option qui s’offre à vous. Dans les maisons récentes, ce type de travaux reste relativement simple. Pour les maisons anciennes, ces derniers seront plus importants.

Pour ce type d’aménagement, il faudra prêter une attention particulière à l’isolation, qui doit généralement être entièrement refaite. D’autant plus que, mieux isoler son habitat permet de faire des économies d’énergie et de gagner en confort. Il faudra également contrer les risques liés à un surplus d’humidité grâce à l’ajout de VMC.

L’aménagement des combles

Après avoir procédé à un examen des combles pour déterminer si la réalisation des travaux est possible, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Le décaissement : ces travaux consistent à abaisser le niveau du sol du grenier et donc, par conséquent, de descendre le plafond de la pièce qui se trouve en dessous.
  • Le changement de la pente du toit : si la pente du toit est inférieure à 30°, vous pouvez procéder aux travaux après les avoir déclarés. Le coût de cette opération s’élève de 1 000 à 1 800 euros le m².
  • Le rehaussement de la toiture : c’est un des chantiers les plus fréquents de rénovation de toiture. Son prix est estimé entre 1 000 et 1 800 euros le m².

Démarches administratives et règles d’urbanisme pour l’agrandissement d’une maison

Ajouter une chambre pour agrandir votre maison impose certaines règles et obligations.

Le respect des règles d’urbanisme

Vous devrez contacter votre mairie pour connaître les règles d’urbanisme locales. Ces dernières sont définies par le Plan Local d’Urbanisme, un document juridique qui peut interdire l’usage de certains matériaux tout comme imposer certaines formes de toiture.

Vous devrez également vérifier si vous faites partie d’un secteur ABF (Architectes des Bâtiments de France) auquel cas vous pourriez vous retrouver face à un cahier des charges très contraignant.

En cas d’extension horizontale, vous devrez absolument prendre connaissance de votre Plan d’Occupation des Sols pour savoir quelle est la surface constructible de votre terrain. Pour cela, contactez votre mairie.

Enfin, depuis 2020, l’étude des sols est obligatoire avant toute construction, notamment si le projet se situe dans une zone d’exposition au risque de retrait-gonflement des argiles.

Les démarches administratives

Pour toute construction supérieure ou égale à 20 m², le permis de construire est obligatoire. Son délai moyen est d’environ 2 mois. Pour tous travaux d’une surface inférieure, seule une déclaration préalable de travaux est nécessaire. Son délai est alors d’un mois.

Une fois les travaux accomplis, vous devrez remplir une autre déclaration, celle de l’achèvement des travaux, ainsi qu’un formulaire qui atteste l’achèvement et la conformité de ces derniers.

Notez que depuis le 1er janvier 2022, la réglementation thermique de 2012 a été remplacée par celle de 2020 qui respecte la RE environnementale de 2020.