Les avantages de souscrire à une assurance d’entreprise

Contracter une assurance d’entreprise ne relève pas d’une obligation pour tous les professionnels. Cela s’avère, néanmoins, indispensable. Une assurance professionnelle est très avantageuse pour les entreprises œuvrant dans tous les secteurs d’activité, sur plusieurs points…

Une véritable sécurité financière

L’assurance Responsabilité civile professionnelle (RCP) fournit une véritable sécurité financière pour l’entreprise. Selon la loi en vigueur, les entreprises œuvrant dans les secteurs d’activité réglementés, sont tenues de souscrire une assurance Responsabilité civile professionnelle (RCP). La RCP couvre les dommages que l’entreprise cause à un tiers dans le cadre de l’exercice de ses activités professionnelles. Cette assurance prévoit une prise en charge totale ou partielle des préjudices occasionnés par l’entrepreneur lui-même, par ses employés, par ses sous-traitants, par l’usage des outils et du matériel appartenant à l’entreprise. Cette modalité prend effet pour tout incident qui a lieu sur la propriété de l’entreprise et au sein de ses locaux ou en dehors.

D’autres types d’assurance d’entreprise comme l’assurance local commercial/bureau et l’assurance protection juridique offrent une sécurité plus étendue. En optant pour ces garanties, l’entrepreneur est sûr de pouvoir poursuivre ses activités même en cas d’incident grave affectant ses locaux et/ou le menant auprès du tribunal. Ces situations non prévisibles engagent généralement des dépenses importantes et constituent les principales causes de faillite de plusieurs structures.

Un gage de professionnalisme

Une entreprise qui dispose d’une assurance professionnelle profite d’une image plus crédible qu’une structure non assurée. De ce fait, contracter une assurance d’entreprise accroît la compétitivité d’une enseigne. Un professionnel travaillant sur un marché très concurrentiel a, donc, intérêt à contracter une assurance d’entreprise.

Par ailleurs, posséder une assurance professionnelle représente une des conditions essentielles pour pouvoir répondre à des appels d’offres et obtenir des contrats importants.

Les entreprises en phase de lancement devraient notamment souscrire une assurance professionnelle pour convaincre au mieux leurs premiers clients. Ces jeunes enseignes n’ont pas encore de référence. Elles doivent, alors, miser sur une image professionnelle et fiable pour conquérir les consommateurs. Une fois les premiers acheteurs séduits, l’entreprise n’aura plus de difficulté à étoffer son portefeuille client. L’enseigne aura, alors, réussi à se positionner convenablement sur le marché.

Une protection pour l’entrepreneur, l’ensemble de ses partenaires et ses clients

Les garanties diverses comme l’assurance des biens de l’entreprise et l’assurance des personnes ne sont pas obligatoires. Toutefois, ces assurances fournissent une réelle protection pour l’entrepreneur, l’ensemble de ses salariés, de ses partenaires et pour ses clients.

À titre indicatif, l’assurance des biens couvre la perte et/ou la détérioration du matériel et de tous les outils appartenant à l’entreprise suite à un incendie, une inondation, une explosion, une tempête ou autre aléa climatique violent, un cambriolage…

L’assurance de personnes complète la Sécurité sociale de base et prend généralement en charge les frais médicaux qui ne sont pas remboursés par la Caisse primaire d’assurance maladie.

Avec la digitalisation des services, la sécurisation des données sur le web est au cœur des préoccupations des entreprises modernes. La plupart des compagnies d’assurance proposent, actuellement, une assurance professionnelle prévoyant la couverture des risques liées au piratage des réseaux informatiques. Ce type d’assurance offre une protection optimale aux clients et aux partenaires de l’entreprise.

Un contrat multirisque représente le meilleur choix pour bénéficier de tous les avantages d’une assurance professionnelle. Les assureurs suggèrent souvent de nombreuses garanties optionnelles. L’entrepreneur doit veiller à bien choisir les garanties, en fonction de son secteur et de la nature de ses activités professionnelles.