L’essentiel à savoir sur la business intelligence et l’analyse de données

business intelligence

Un chef d’entreprise est généralement confronté à de nombreux dilemmes dans l’exercice de ses fonctions. En effet, celui-ci est parfois obligé de prendre des décisions précises dans des délais très brefs. Cela n’est pas toujours aisé à réaliser. Cependant, cela peut être facilité grâce à l’informatique décisionnelle ou Business Intelligence en anglais. Que faut-il savoir sur la Business Intelligence ? La réponse est à découvrir dans le corps du présent article.

Comment détecter d’excellents outils de Business Intelligence ?

L’identification des meilleurs outils de Business Intelligence nécessite la compréhension des caractéristiques des sources de données qu’emploie l’entreprise. Cela requiert également que vous sachiez déterminer la façon dont celles-ci sont censées s’analyser. Ces sources de données sont accessibles grâce aux outils de BI.

Par ailleurs, un outil de Business Intelligence de qualité tel que Qlik Sense devrait vous permettre d’avoir des réponses concises et filtrées par sources et dates. Ce dernier doit vous proposer un triage en fonction d’autres critères. Cela vous permettra de répondre à une requête dans des délais très brefs.

Un outil de BI digne de ce nom doit être capable d’effectuer de la suggestion automatisée. Ce dernier est censé savoir identifier la structure de toutes les données récupérées compte tenu de la requête. En fonction des résultats obtenus, l’outil doit pouvoir suggérer des actions pertinentes et concrètes.

En outre, il est nécessaire qu’il présente des fonctionnalités lui permettant de :

  • Générer des rapports de types graphiques
  • Suivre de près l’avancement des opérations ainsi que les indicateurs de performances KPI
  • Proposer une interface aussi bien intuitive qu’ergonomique
  • Identifier les difficultés et autres problèmes très précocement

Qu’est-ce que la Business Intelligence ?

La Business Intelligence également connue sous l’appellation « informatique décisionnelle ». est un ensemble regroupant des technologies, des compétences ainsi que des applications permettant la transmission d’informations cruciales aux responsables et managers au sein des entreprises.

La Business Intelligence facilite l’analyse d’un volume de données conséquent. Cela est possible lorsque celles-ci sont conservées dans les data Warehouse afin d’en extraire des informations exploitables.

Quel est l’enjeu de la Business Intelligence ?

Le principal enjeu de l’informatique décisionnelle est la facilitation de la prise de décision dans une société. La bonne orientation de la croissance des futures activités de l’entreprise est également l’un des objectifs d’un tel concept.

Lorsqu’elle est utilisée à bon escient, la Business Intelligence offre aux organisations l’avantage de comprendre davantage le marché. L’informatique décisionnelle permet par la même occasion la genèse de reportings personnalisés. Cela est valable pour tous les pôles et activités afin de garantir l’adoption de stratégies pertinentes et efficientes.

Quel est le mode de fonctionnement de l’informatique décisionnelle ?

L’informatique décisionnelle se base sur la collecte de data. Dès que cela est fait, elle est employée afin de mettre en conformité les données pour mieux en effectuer le contrôle de qualité. Une fois cette étape passée, la Business Intelligence est à nouveau utilisée dans l’optique de stocker les data collectées au sein d’un référentiel. Ce n’est que par la suite que la distribution est faite à destination des acteurs concernés.

En général, le référentiel peut être de type centralisé ou décentralisé. Dans les deux cas, il est appelé « datamart ou data Warehouse ». Il s’agit là de termes anglais signifiant littéralement « magasin de données ». Le référentiel contient l’entièreté des informations historiques en temps réel.

Un tel serveur est mis sur pied pour permettre de les consulter en vue d’avoir une vision globale de l’activité de la société.

En usant des données stockées dans le référentiel, l’équipe IT effectue des études approfondies et peut même les employer à d’autres fins plus concrètes.

Quelles sont les diverses variantes de la Business Intelligence ?

L’informatique décisionnelle se distingue en deux variantes. Il existe notamment la business intelligence traditionnelle ainsi que celle qui se pratique en libre-service.

La business intelligence traditionnelle

Une telle variante s’utilise par une équipe IT. Elle peut également être gérée par des spécialistes des données et ayant les connaissances requises pour exécuter les requêtes.

L’informatique décisionnelle en libre-service

Aujourd’hui, l’informatique décisionnelle en libre-service présente une facilité d’usage. Elle peut être gérée par des employés dépourvus de toute connaissance en analyse statistique. Ceux-ci peuvent s’en servir pour réaliser des requêtes et générer des rapports. Cela est possible grâce aux tableaux de bord interactifs installés sur de simples ordinateurs.

En somme, la Business Intelligence est un ensemble de processus octroyant la capacité d’analyser aisément d’importantes quantités de données en vue de prendre les meilleures décisions pour l’entreprise.