Comment diminuer ses factures énergétiques ?

Pour mieux maîtriser ses charges fixes, il est essentiel d’étudier chacun de ses postes de dépense. Avec le loyer, les crédits, ou encore les assurances, la facture énergétique figure parmi les plus importants dans presque tous les foyers. Heureusement, il existe diverses solutions pour réduire sa consommation d’énergie et ses factures d’eau et d’électricité. Vous avez notamment la possibilité de réaliser un diagnostic immobilier pour connaître les travaux à prévoir, ou encore faire installer des équipements moins énergivores. Voici les différents moyens possibles pour maîtriser au mieux vos factures.

Commencer par les diagnostics immobiliers

Le diagnostic énergétique est l’une des étapes indispensables pour maîtriser sa facture d’énergie. Réaliser ce diagnostic vous permet en effet d’identifier facilement les différentes lacunes au sein de votre logement. Il peut s’agir d’émissions de gaz à effet de serre, mais aussi de la consommation d’énergie en général. Ce type de diagnostic est d’ailleurs obligatoire pour tous les biens qui vont être mis en location ou en vente. Pour réaliser le DPE (Diagnostic de Performance Energétique) de votre habitation, vous pouvez vous rapprocher d’un diagnostiqueur expérimenté. Grâce à des méthodes spécifiques, ce dernier saura identifier tous les points faibles de votre logement, pour vous aider à économiser sur votre facture d’énergie.

Le diagnostic d’énergie vous offre donc l’occasion d’améliorer le confort de votre logement, mais aussi de minimiser vos dépenses. Mais pour que le DPE soit valable, il doit être réalisé par un professionnel certifié. Ce dernier étudiera tous les équipements de chauffage, de refroidissement et de production d’eau chaude dans le logement. C’est également son rôle de réaliser des études sur les déperditions de chaleur pour déterminer les mesures thermiques à prendre. À l’issue du diagnostic, le professionnel sera en mesure d’estimer les dépenses annuelles d’énergie de votre logement. Il doit également vous indiquer tous les axes d’amélioration à prévoir.

Une étiquette énergie et une étiquette climat vous seront livrées à la fin de l’opération, vous indiquant la consommation énergétique de votre habitation à l’année. L’échelle peut aller de A à G, du moins énergivore au plus énergivore. En ce qui concerne le tarif d’un diagnostic immobilier, il est calculé en fonction du type de bien, de la date de construction, des équipements et la zone géographique du bien.

Pour une maison de type F2-F3, le prix varie entre 820 et 960 €. Pour un logement de type F4 et F5 en revanche, il faut prévoir entre 970 et 1110 €. Pour un studio, il faut compter entre 620 et 700 €, pour un T2-T3, entre 750 € à 850 € et pour un T4-T5, il faut prévoir un prix de 990 € environ. Ces prix incluent le diagnostic amiante, le diagnostic plomb, le diagnostic électrique, le diagnostic gaz, le diagnostic de performance énergétique DPE, le diagnostic ERP, le diagnostic loi Carrez, le diagnostic termites et le diagnostic assainissement.

diminuer ses factures énergétiques

Réaliser des travaux de rénovation énergétique

Pour faire des économies sur ses factures d’énergie, il est conseillé de faire des travaux de rénovation énergétique. Grâce au diagnostic de performance énergétique de votre logement, vous pourrez évaluer les points forts et les axes d’amélioration de votre habitation.

Vous pourrez par la suite réaliser des travaux d’isolation thermique, pour en améliorer les performances énergétiques. À titre d’exemple, la toiture peut être responsable des 30% de déperditions thermiques totales d’un logement. 25% des déperditions de chaleur peuvent se faire via le renouvellement de l’air et 15% par les fenêtres. Ces travaux d’isolation vous aideront alors à réduire drastiquement votre consommation de chauffage en hiver et permettront de garder l’habitation au frais pendant l’été. Lors de vos travaux, il est conseillé de choisir des isolants de qualité.

Faire installer des équipements moins énergivores

Différents équipements peuvent vous aider à moins dépenser. En ce qui concerne le chauffage, vous pouvez choisir une chaudière gaz à condensation, qui vous permet de réaliser jusqu’à 30% d’économies sur votre facture. Il vous est également possible de choisir un radiateur électrique et un chauffe-eau solaire, qui peut vous aider à épargner jusqu’à 75% avec l’eau chaude. Vous pouvez lire également : quels sont les avantages et les inconvénients des voitures électriques ?