Les étapes à suivre pour vendre son entreprise

vendre son entreprise

Un propriétaire qui désire céder son entreprise veut avant tout faire une bonne affaire. Pour tirer le meilleur de votre fonds de commerce ou du portefeuille d’actions, il est nécessaire de suivre un processus bien élaboré. C’est un ensemble de choix et de décisions qui vous feront réaliser une meilleure cession.

Réflexion autour de l’idée de vente

En tant que propriétaire d’actifs ou d’une entreprise à vendre, vous devez mener une réflexion poussée en amont. Posez-vous des questions sur les raisons qui motivent cette cession. Si vous envisagez une reconversion professionnelle, il est nécessaire de prévoir les actions suivantes.

Vous devez aussi analyser la période de vente pour déterminer si elle est propice ou non. Renseignez-vous sur les avantages fiscaux qui sont à votre portée. Il est aussi important de se fixer sur la méthode de vente. Désirez-vous céder des parts ou tout le fonds de commerce ?

Il est préférable que la décision définitive soit prise après une consultation de la famille ou de l’entourage. N’hésitez pas aussi à en informer les employés. Vous pouvez dès cette étape vous faire accompagner par des professionnels qui vous suivront tout au long du processus.

Diagnostic de l’entreprise à vendre

Cette opération vous permettra de déceler les failles et de mettre en avant les forces. Le diagnostic des activités concerne les produits ou services offerts, le niveau de croissance, la clientèle, les fournisseurs et la concurrence.

La comptabilité doit être également analysée en tenant compte des actifs, des passifs, des créances, des dettes et les créances en cours. Les ressources humaines seront aussi évaluées en fonction de la taille du personnel et des compétences des employés. Le volet juridique n’est pas à négliger. Il faudra passer à la loupe les contrats et partenariats signés.

En fonction des résultats, vous pourrez redresser l’état de l’entreprise et préparer des arguments de vente solides.

Évaluation financière

C’est l’étape la plus cruciale, car le motif pécuniaire est toujours dominant parmi les raisons de la vente. Il existe différents moyens pour effectuer l’évaluation financière d’une entreprise à vendre.

La méthode patrimoniale tient compte de la valeur nette obtenue de la différence entre les actifs et les passifs. Il est également possible de déterminer le prix de vente en faisant une comparaison avec la concurrence. Les bénéfices de l’entreprise aident aussi à fixer une valeur suivant une méthode dite économique. Certains prix sont déterminés selon la méthode empirique qui se base sur les prévisions de rentabilité.

Recherche et choix du repreneur

La décision de vente est à ce stade bien mûrie et peut être rendue publique. Rédigez une offre détaillée contenant les informations qui pourront intéresser le futur repreneur de l’entreprise à vendre.

Certains cédants se basent sur leur réseau personnel pour la recherche. Mais il est possible d’accélérer la vente en faisant des annonces simples sur les plateformes spécialisées ou opter pour la mise en relation. L’offre peut également être publiée à la chambre de commerce ou des métiers. Un tri des propositions des repreneurs potentiels vous aidera à faire un choix final.