Environnement : comment éviter la prolifération du moustique tigre ?

Originaire des forêts d’Asie du Sud-Est, le moustique tigre est facilement reconnaissable grâce à ses rayures blanches sur son abdomen et ses pattes. Le moustique tigre est de couleur noire et blanche. Comme la plupart des moustiques, c’est uniquement la femelle qui pique afin de développer ses œufs. Le moustique tigre mesure moins de 1 cm et s’adapte à presque tous les environnements. Il se plait en milieu urbain où il peut trouver des petits points d’eau pour la ponte des œufs.

Le moustique tigre est arrivé en Europe dans les années 1990 avec les échanges commerciaux entre les pays européens et l’Orient. L’insecte est présent en France depuis 2004 et depuis, sa population ne cesse d’augmenter, surtout en France métropolitaine.
Plus de 50 départements de l’Hexagone sont touchés par la prolifération du moustique tigre. Plus son aire de répartition augmente, plus cela inquiète le gouvernement. En effet, le moustique peut être à l’origine de la transmission de maladies telles que la dengue, le zika ou le chinkugunya. C’est la raison pour laquelle les autorités sanitaires placent le moustique tigre sous haute surveillance. Il existe des solutions pour lutter contre le moustique tigre, comme vous pourrez le voir sur le site fondation-nanosicences.fr.

Comprendre comment les moustiques vivent

Avant de s’attaquer aux moustiques, il est primordial de comprendre d’abord comment ils vivent. Le cycle de vie du moustique passe par quatre étapes : il naît œuf, devient une larve, se transforme en nymphe et grandit pour devenir un adulte.
Pour se développer, les larves ont besoin d’eau stagnante. Les moustiques aiment rôder autour des maisons, car c’est là où ils peuvent trouver de quoi nourrir les œufs (en piquant l’homme et en prélevant son sang).

Ils y trouvent également un endroit pour pondre leurs œufs et développer les larves (les eaux stagnantes).

Enfin, les moustiques adultes utilisent les arbres et les plantes comme aire de repos. Utiliser uniquement des insecticides et des répulsifs n’est pas efficace à 100 % pour éliminer à long terme les moustiques, il faut s’attaquer aux lieux de ponte et de vie de ces insectes.

Le moustique tigre en particulier, aime vivre près des hommes. Il est presque attaché à celui-ci. S’il y a des moustiques tigres chez vous, c’est qu’il y est probablement né et a grandi dans votre maison ou votre jardin.

Maintenant que vous avez compris, comment les moustiques vivent, vous trouverez ci-après comment venir à bout de ces insectes nuisant.

Éliminer les eaux stagnantes

Nous savons que les moustiques pondent dans les points d’eau et que les larves se développent dans un milieu aquatique. Par conséquent, il faut détruire ces lieux propices à leur ponte pour éliminer les larves.

Pour ce faire, pensez à :

  • Vider tous les récipients conservant de petites quantités d’eau : seaux, bidons, vases, pots, coupelles, fontaine et pneus usagés autour de votre maison. Autre alternative : remplir ces récipients de sable ou de terre.
  • Ranger les récipients vides et les outils de jardin qui traînent à l’extérieur.
  • Recouvrir d’une moustiquaire ou d’un tissu les récupérateurs d’eau et les bassins.
  • Renouveler l’eau contenu dans vos bacs à plantes une fois par semaine. Il est recommandé de se passer des soucoupes de pots de fleurs, car elles conservent de l’eau. Si vous ne souhaitez pas les jeter, remplissez-les avec du sable pour conserver l’humidité.
  • S’assurer du bon écoulement des gouttières, car avec les eaux de pluie qui peuvent stagner, les gouttières peuvent devenir de véritables gîtes de larves. L’idéal est d’utiliser un pare-feuille pour vos gouttières. Pensez également à nettoyer régulièrement les gouttières ainsi que les regards et caniveaux.
  • Couvrir les piscines qui ne sont plus utilisées.

Éliminer les aires de repos de l’adulte

Nous l’avons vu, les moustiques adultes se reposent dans la végétation. Aussi, il faudra :

  • Entretenir le jardin ;
  • Débroussailler les mauvaises herbes et les haies ;
  • Élaguer les arbres ;
  • Éviter d’utiliser du bambou comme tuteurs, car ce sont des nids à moustiques ;
  • Ramasser et jeter les fruits tombés et les débris de plantes ;
  • Limiter l’arrosage au minimum et éviter les gaspillages qui peuvent créer des petites flaques d’eau.

Soutenir le développement des prédateurs des moustiques

La loi de la nature veut qu’il y ait des proies et des prédateurs. Justement, les moustiques ont de nombreux prédateurs. Du côté des oiseaux, les hirondelles et les martinets sont de redoutables mangeurs de moustiques.
Il y a aussi les chauves-souris insectivores qui peuvent manger plus de 500 moustiques par nuit. Ensuite, il y a les grenouilles et libellules qui mangent des moustiques au stade de larve et à l’âge adulte.

Enfin, si vous disposez d’un bassin d’agrément, pensez à y introduire des poissons, car ces derniers mangent les larves de moustiques.
En soutenant le développement de ces animaux, vous participez non seulement à l’élimination des moustiques tigres de votre maison, mais aussi de l’élimination des moustiques dans la région où vous habitez.

Quid du changement climatique sur les moustiques tigres ?

Le changement climatique est pointé du doigt comme étant un vecteur de prolifération des moustiques tigres. En effet, avec la hausse des températures dans nos régions, le cycle de développement du moustique s’accélère quasiment en deux fois.
En plus, les virus se multiplient plus rapidement chez le moustique lorsqu’il fait chaud. Afin d’éliminer la prolifération du moustique tigre, il faudra également penser sur une plus grande échelle en se penchant sur ce problème de changement climatique.

Comme vous pouvez le constater, les solutions avancées pour éliminer la prolifération du moustique tigre reposent surtout sur l’élimination de son habitat.

Il faut noter que les moustiques tigres sont plus actifs vers le mois de novembre, mais pensez à prévenir et à traiter vos jardins, vos balcons et votre habitation en toute période de l’année.
Les moyens avancés pour éviter sa prolifération sont des moyens concrets qui ne coûtent presque rien. Il suffit de cultiver les bons gestes et les bonnes habitudes qui aideront la communauté à éliminer les moustiques tigres.