Exclusion sociale : tout comprendre pour l’éviter!

Exculion sociale

Rupture, maladie, perte d’emploi, etc … nombreuses sont les principales causes de l’exclusion devenue un fléau à abattre dans la société. Avec près de 4 millions de victimes par an, l’exclusion sociale se voit être pourtant bel et bien remédiable, et ce en appliquant les meilleures méthodes qui soient. Souvent peu considérés par les non victimes, l’exclusion sociale est pourtant un maux qui affecte en tous points ses victimes. Psychologiquement, physiquement et sur le plan émotionnel, l’exclusion sociale se doit d’être abolie au plus vite. Retour sur les caractéristiques de cette épreuve qui impacte grandement sur le bien-être général d’une victime et qui, sans la bonne intervention pourra aller jusqu’à la perte de sa vie.

Qu’est-ce que l’exclusion sociale ?

L’exclusion sociale consiste en la révocation d’un groupe d’individus au sein de la société causée par  différents paramètres dont les principaux restent les critères sociaux qui distinguent les victimes de la majorité de la population.

Fruit d’un sentiment de « non-conformité » aux lignes jugées obligatoires apposées par la société elle-même, l’arrivée de l’exclusion est le plus souvent brutale et peut aboutir instantanément à la coupure de tous liens sociaux. Aujourd’hui, les personnes en situation de pauvreté, les handicapés, les seniors et les sans-abris sont ceux qui sont jugés « grands exclus » en raison de leur situation personnelle.

Chômage, perte d’autonomie, divorce, échec à multiples reprises à des examens, retard dans la vie personnelle, etc… Vécu entièrement par une perte d’identité, la manifestation de l’exclusion sociale reste pourtant remédiable. D’ailleurs, pour vaincre la marginalisation et diminuer les risques d’apparition, des dispositifs spécifiques ont été mis en place par des fondations comme l’Armée du Salut.

Les pratiques pour lutter contre l’exclusion sociale

Prenant différentes formes, la réclusion au niveau de la société a pourtant un effet boule de neige qui peut rendre ultra-complexe l’apport des bonnes solutions à la situation.  Peu importe la cause, les répercussions de ce mal-être  seront de diverses natures : financières, environnementales, d’expression, sentimentales

En tant que profond fléau, il est devenu urgent de trouver des solutions concrètes pour venir à bout des cas de marginalisations.  En effet, de par la multiplication des situations pouvant aboutir à ce méfait important, la thématique de la lutte contre la relégation en dehors de la société est devenue  un sujet important tant pour les citoyens que pour les organismes à la personne et le gouvernement lui-même.

Prévention de l’itinérance, opération d’aide alimentaire ; espace de solidarité et d’insertion (ESI) ; hébergement d’urgence et accès au logement, centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) ; mise en place de stratégie de prévention de la lutte contre la pauvreté, favorisation à la participation citoyenne… Des campagnes accessibles à n’importe quelle période de l’année.

L’ensemble de ces processus tout aussi utiles les uns comme les autres doit être mise en place simultanément pour une prise en charge rapide et une remédiation des cas les plus complexes dans les meilleurs délais. Permettant également d’atténuer correctement les effets négatifs de l’exclusion sociale, les stratégies mises en place sont une aide non négligeable pour venir à bout du manque d’appartenance ressenti par les sujets victimes.