Comment gérer le stress d’avant-course : nos conseils

Le stress est un ensemble de réactions physiques et physiologiques de l’organisme face à une situation préoccupante. Et nombreux sont les athlètes qui, même après avoir bien suivi leur plan d’entraînement, vivent une nervosité ou du stress avant une compétition : cela arrive notamment lorsqu’on cherche à améliorer ses performances. Voici donc quelques conseils pour vous aider à bien gérer le stress d’avant-course.

Garder une attitude mentale positive

Comme vous le savez certainement déjà, il est important avant toute compétition de suivre correctement un plan d’entraînement, de respecter un programme alimentaire et de bien récupérer. Dans le cadre d’une course, pour vous entraîner vous pouvez acheter un tapis de course pas trop cher : voir ce guide.
Mais malgré tout cela, il peut arriver qu’un détail vous échappe le jour de la course : la gestion du stress. Pour cela, il est recommandé de garder une attitude mentale positive. Cela peut paraître difficile, surtout lorsque les enjeux sont de taille. Pour y arriver, vous pouvez par exemple faire le tri dans vos idées pour ne garder que des pensées positives. Évitez surtout de penser au fait que vous pourriez perdre la course et passer de mauvais moments. Et si au cours de vos séances d’entraînement, vous constatez une baisse de performance, ne paniquez surtout pas. Une auto-évaluation approfondie peut vous aider à trouver ce qui cloche. Et avec un peu de travail, vous réussirez à surmonter tout cela avant le jour de la course.

Bien s’organiser

Avant d’effectuer un voyage par exemple, il est important de préparer l’itinéraire et d’autres détails pour ne pas avoir de mauvaises surprises. L’une des meilleures manières d’affronter le stress d’avant-course est donc d’anticiper. Pour cela, commencez donc par noter sur un papier toutes vos inquiétudes à propos de la compétition. Vous pourrez de ce fait éliminer toutes les craintes incontrôlables afin d’élaborer un plan d’action pour surmonter celles que vous êtes en mesure de contrôler. Les résultats sont époustouflants, cela va vous permettre notamment d’améliorer votre préparation.

Ensuite, faites-en sorte d’avoir déjà la veille tous les éléments dont vous aurez besoin pour la course dans votre sac à dos. Cela va vous aider à passer une bonne nuit et éviter de courir dans tous les sens dès le réveil.

Essayer la respiration profonde

Le stress peut être à l’origine de certaines maladies comme la dépression ou encore les maladies cardio-vasculaires. Pour un coureur, il est donc primordial de maîtriser sa respiration. Faire des exercices respiratoires permet :

  • d’optimiser sa capacité respiratoire en abaissant le rythme cardiaque
  • de relâcher et d’occuper le mental
  • de réduire la dépression et la tension artérielle
  • une meilleure récupération
  • une meilleure tolérance à la douleur, etc.

Utiliser la visualisation

Presque tous les grands athlètes dans le monde utilisent la technique de la visualisation pour améliorer leur concentration et mieux gérer le stress d’avant-course. Le principe est simple ! Il faut imaginer la course au positif, tenter de déchiffrer l’effort à venir ainsi que les différentes situations envisageables sur le plan mental. En visualisant les particularités du parcours et l’ambiance générale, vous pourrez mettre en place une stratégie gagnante. Ainsi, vous serez mentalement prêts et peu anxieux.

D’autres conseils pour gérer votre stresse grâce à la lithothérapie : les pierres pour gérer son stress au quotidien