Le déconfinement dope le marché des camping-cars

Les restriction de voyages, les incertitudes sur les réservations estivales et le respect de la distanciation sociale dus à la crise sanitaire ont bouleversé les habitudes des vacanciers européens. Désormais, de plus en plus d’estivants plébiscitent le camping-car ou le van réaménagé pour pouvoir voyager de manière indépendante et librement tout en ayant un logement autonome. Les vacances en camping-car : les vacances idéales?

Une considérable augmentation de réservations auprès des concessionnaires et loueurs de camping-car

Un concessionnaire de camping-car a déclaré :

Les gens ont eu le temps de mûrir de leur projet durant le confinement. Le marché a été mis sous cloche. Une fois qu’on a retiré la cloche les gens se sont rués chez les camping-caristes pour voir les produits, se projeter. Le confinement a été un élément déclencheur pour les achats. Et cela nous a apporté une forte activité.

Avec la levée du confinement, les vans et les camping-cars vont faire un retour massif sur les routes car les Français ont opté pour ces engins pour changer d’air pendant quelques jours en été, même si le déplacement est limité dans une un rayon de 100 km. Le choix du camping-car est évidemment associé aux incertitudes sur l’ouverture des hôtels mais aussi aux mesures sanitaires. Il présente de quoi limiter drastiquement les risques de propagation de la pandémie.
Outre, le camping-car a un atout qui séduisait déjà les vacanciers bien avant la crise sanitaire , et encore plus en cette période de déconfinement : il offre la possibilité de changer de destination à tout moment, en fonction d’éventuelles restrictions locales liées à la pandémie.