Comment pallier le manque de dopamine ?

une personne souffrant d'une deficience en dopamine

Une déficience en dopamine peut causer de nombreux problèmes, tels que la perte de mémoire, dépression, fatigue. Dans cet article, nous allons vous montrer qu’il existe quelques solutions naturelles, pour améliorer ce problème.

Qu’est-ce que la dopamine ?

Dans notre cerveau, il y a ce que nous appelons des neurotransmetteurs (permettant de transporter des informations de neurone à neurone). La dopamine fait partie de l’une des quelques substances chimiques qui sert à ces neurotransmetteurs (comme la noradrénaline). C’est l’acide aminé tyrosine qui permet la production de dopamine ainsi que les neurones dopaminergiques.

La dopamine sera sécrétée ensuite via l’hypothalamus et c’est cette partie qui fera fonctionner nos agissements. La dopamine fait partie des quatre hormones dites du bonheur avec la sérotonine, l’endorphine et l’ocytocine. Elles auront pour effet, d’apporter de la joie, de la satisfaction, du bien-être…

Quels sont les bienfaits de la dopamine pour notre corps ?

La dopamine libérée par notre cerveau au moment d’un acte agréable, va jouer un rôle important, voire essentiel dans le fonctionnement de la structure corporelle, à savoir :

  • Sur le plaisir : nous l’avons expliqué précédemment, la dopamine est une hormone qui impliquera une récompense au stade de notre cerveau, afin de nous procurer une sensation de jouissance, dans toute sorte de situation au quotidien.
  • Sur le mouvement corporel : la dopamine a un impact sur nos fonctions motrices et psychiques, rendant instinctifs tous nos faits et gestes.
  • Sur la motivation : si nous sommes contents, courageux, joyeux ou même motivés, nous le devons à la sécrétion de la dopamine.
  • Sur la santé du cœur : la pression sanguine augmentera et notre cœur sera maintenu en bonne forme, grâce à une quantité suffisante de la dopamine.
  • Au niveau de la concentration : cette molécule joue également un rôle sur notre concentration et notre mémorisation. Cette hormone nous rend plus attentifs et sera efficace en période d’apprentissage.
  • Au niveau des reins : comme pour le cœur, la dopamine va permettre une bonne santé sur la pression sanguine des reins.

Les effets d’une déficience en dopamine

Nous l’avons expliqué précédemment, la dopamine sécrétée, va vers notre cerveau, qui lui est un réseau de neurones. C’est donc la molécule, qu’est la dopamine, qui jouera le rôle de neurotransmetteurs et entraînera des conséquences sur notre structure corporelle.
S’il y a une absence en dopamine, cela engendrera un dysfonctionnement sur le plan des neurotransmetteurs, c’est-à-dire une mauvaise communication et entente entre tous les neurones, entraînant certaines maladies.

Quelles maladies sont à l’origine d’une déficience en Dopamine ?

La carence en dopamine engendrera une mauvaise communication entre les neurones pouvant provoquer tout l’inverse des bienfaits de la dopamine sur notre organisme, vu précédemment dans cet article, c’est-à-dire :

  • Perte de bien-être : cette perte de bien-être peut entraîner un état dépressif chez certaines personnes fragiles. La dépression est considérée comme une maladie mentale, entraînant une perte de sommeil, d’appétit, d’énergie, un sentiment de démotivation…
  • Une mauvaise coordination de nos mouvements corporels : une déficience en dopamine peut entraîner des tremblements des muscles, des mouvements de nos membres non coordonnés ou même un ralentissement de ses membres. Nous retrouvons par exemple une absence importante en dopamine, dans la maladie de Parkinson.
  • L’hypertension : si un bon taux de dopamine régularise la pression sanguine, une déficience quant à elle, entraînera une tension plus forte, voire trop élevée, qui provoquera une hypertension.
  • Des troubles de la mémoire : les troubles de l’attention ou perte de mémoire, peuvent être dus à une carence en dopamine.

Comment accroître son taux de Dopamine ?

De façon chimique

Il existe deux sortes de médicaments afin de compenser l’absence ou le manque de dopamine :

  • Les agonistes dopaminergiques : ce sont des substances qui ont leur structure proche de la dopamine et elles fonctionnent de la même manière. Ces agonistes dopaminergiques sont souvent utilisés pour les patients qui souffrent de la maladie de Parkinson.
  • La Lévodopa (L-DOPA) : ce médicament va se transformer en dopamine pour pallier son déficit, et corrigera le déséquilibre chimique du cerveau. Ce médicament est également très utilisé pour la maladie de Parkinson.

De façon naturelle

Il y a des solutions naturelles afin d’augmenter son taux de dopamine, notamment en faisant ceci :

  • Pratiquer du sport : la répétition du sport entraînera une sorte d’accoutumance pour votre cerveau, et cela engendrera de la dopamine. Par conséquent, la pratique d’un sport au quotidien libérera dans votre organisme de la dopamine, mais également une autre hormone qui est l’endorphine.
  • Par l’alimentation : l’alimentation tiendra un rôle important dans la fabrication de dopamine. Certains aliments riches en phénylalanine et en tyrosine (acides aminés participant à la synthèse de neurotransmetteur), permettront d’augmenter cette production. Nous retrouvons des acides aminés dans la banane, l’avocat, le lait, les noix, le chocolat, certains légumes, les graines de citrouille…
  • La musique : lorsque l’on écoute de la musique, cela peut engendrer beaucoup d’émotions que votre cerveau aura envoyé en augmentant l’émission de dopamine, mais aussi de sérotonine, d’endorphine, et même de morphine endogène (rôle d’un neuromédiateur, effet planant).
  • Les ébats sexuels : effectivement, faire l’amour libère des endorphines, de la sérotonine et aussi de la dopamine. Alors pourquoi s’en priver ? ! Voici une manière très agréable de combler des déficiences en dopamine.