Propriétaire de locaux : comment réduire votre consommation énergétique ?

Si dans les ménages, on veille de plus en plus à limiter notre consommation d’énergie, pour les bâtiments à caractère professionnel, cette question est encore plus sérieuse. Leurs besoins énergétiques sont en effet énormes, de même que les pertes thermiques qui sont enregistrées. Si vous êtes propriétaires de locaux professionnels, améliorer l’efficacité énergétique de l’ensemble est aujourd’hui plus qu’une nécessité. Quelle que soit la taille de votre bâtiment, des solutions parfaitement adaptées et surtout économiques existent. Découvrez comment éviter des montants exorbitants sur vos factures sans nuire au confort des occupants de vos locaux.

Optez pour le calorifugeage pour les locaux de votre entreprise

Pour bon nombre de personnes, le calorifugeage reste un concept inconnu. Cette technique permet pourtant de réaliser de réelles économies en termes d’énergie. Le calorifugeage consiste en une isolation des canalisations, qui conduisent l’eau chaude sanitaire des tuyaux de chauffage, des citernes et de toutes les installations dans lesquelles circulent les fluides caloporteurs. L’objectif est de limiter les pertes thermiques subies par les liquides durant leur trajet jusqu’aux points d’eau. Il faut rappeler que ces installations se situent généralement dans des pièces et endroits non chauffés, donc humides. Vous pouvez en apprendre davantage sur le calorifugeage auprès d’une entreprise spécialisée en solutions de rénovation énergétique.

Une mauvaise isolation de ces conduits est ainsi source de près de 20 % de pertes de chaleur. On peut considérer que c’est une bonne partie de l’énergie utilisée qui est ainsi gaspillée. La conséquence directe est que les occupants utiliseront encore plus de chauffage. Le calorifugeage permet de réduire ces déperditions, ainsi que la quantité d’énergie utilisée dans le bâtiment. Les propriétaires peuvent ainsi réaliser des économies sur leurs factures tout en garantissant un bon confort pour les occupants. Le calorifugeage se présente par conséquent comme la solution la plus efficace pour des économies durables.

En plus de générer des économies d’énergie, le calorifugeage a l’avantage d’apporter une bonne protection à vos canalisations. Une fois que tous les tuyaux et points de pertes thermiques sont couverts, ils sont préservés des risques de gel qui peuvent empêcher la circulation des eaux. Le calorifugeage est ainsi adapté pour les bâtiments qui disposent de systèmes de tuyauterie industrielle et de ventilation. Grâce à cette technique, tous les occupants peuvent profiter d’une eau bien chaude à toute heure. Vous n’aurez pas à envisager une isolation phonique plus tard. Le calorifugeage préserve en effet des bruits extérieurs et ceux provoqués par les canalisations.

L’isolant utilisé en calorifugeage se présente souvent sous forme de matelas ou gaine calorifuge qu’on pose autour des tuyaux pour les recouvrir. Il s’agit d’un procédé assez simple. Il suffit de recouvrir les canalisations concernées. Le diamètre et l’épaisseur doivent être adaptés. Si vos locaux sont anciens, nous vous recommandons d’envisager une rénovation au plus tôt. Pour améliorer l’efficacité de votre calorifugeage, nous vous conseillons d’isoler également les robinets, vannes, etc.

Le calorifugeage est par ailleurs un procédé très économique. Comme pour plusieurs travaux d’amélioration des performances énergétiques d’un bâtiment, les travaux de calorifugeage donnent droit à des aides financières. Si vous êtes propriétaires de locaux, vous pouvez bénéficier des aides proposées par les certificats d’économie d’énergie. Vos travaux d’isolation sont donc financés en partie ou en totalité par l’État, à condition qu’ils soient assurés par un professionnel qualifié RGE. De même, vous devez veiller à utiliser un isolant de classe 3 ou 4, c’est-à-dire plus épais.

calorifugeage

Optimisez le chauffage à l’intérieur de vos locaux commerciaux

Tout comme dans les ménages, le chauffage dans les locaux d’entreprises représente un pôle important de consommation d’énergie. En concentrant vos efforts sur ce point, vous pouvez réaliser jusqu’à 25 % d’économies sur vos factures d’énergie, tout en gardant vos occupants bien au chaud. L’entretien régulier des systèmes de chauffage peut également vous aider à réduire votre consommation. Des équipements mal entretenus dépensent en effet plus d’énergie pour fonctionner convenablement. Vous pouvez aussi installer un système programmable afin de chauffer les locaux uniquement à la bonne température, ou uniquement lorsque ceux-ci sont occupés.

Si vos équipements consomment visiblement beaucoup, il est alors temps d’essayer d’autres modes de chauffage plus économiques et ceci durablement. Le choix du combustible peut ici être essentiel. Il ne suffit pas d’économiser sur la consommation, mais il est également important d’adopter des modes de chauffage plus sains pour l’environnement. Cela peut représenter un investissement considérable, mais les retombées restent très intéressantes. Vous pouvez donc choisir de faire installer dans vos locaux :

  • une pompe à chaleur,
  • une chaudière hybride qui fonctionne sur énergies fossiles et énergies renouvelables,
  • des radiateurs connectés à panneau rayonnant,
  • une chaudière à condensation avec un réseau de chauffage basse température (ou en association avec un système de panneaux solaires).

En plus de changer le chauffage au sein de votre entreprise, nous vous recommandons de sensibiliser les occupants à adopter des gestes écoresponsables pouvant réduire la consommation dans l’ensemble du bâtiment. Ils doivent ainsi veiller à réduire ou supprimer l’utilisation du chauffage dans des aires inoccupées telles que les réserves et zones de stockage. De même, il est toujours préférable de garder les fenêtres ouvertes en journée autant que possible afin d’économiser la climatisation, et de les fermer la nuit. Il ne sert à rien d’augmenter la température d’une pièce si cela n’est pas indispensable.

Notez que lorsque la température est abaissée de 1°, vous économisez jusqu’à 10 % sur votre facture. Vous pouvez d’ailleurs installer des thermomètres dans vos locaux pour permettre à vos employés de suivre eux-mêmes la température ambiante. Si vous voulez accompagner l’efficacité de votre nouveau système de chauffage, pensez à vous équiper de solutions domotiques. Étant donné que vous ne pouvez pas toujours surveiller l’utilisation du dispositif, nous vous conseillons de vous équiper d’un système domotique qui vous permettra de garder le contrôle total sur ce poste de consommation.

calorifugeage pour les locaux de votre entreprise

Procédez à l’isolation des locaux de votre entreprise

L’isolation est l’une des solutions les plus efficaces pour réduire la consommation énergétique. Il est souvent plus aisé de vérifier l’isolation dans les logements que dans les locaux. Les points de déperditions thermiques y sont pourtant parfois plus nombreux. Tout comme dans les maisons, l’isolation des locaux peut être réalisée au niveau des toits, des murs, des sols, des portes et des fenêtres. Si vous ne pouvez assurer une totale isolation desdits locaux, vous pouvez tout de même travailler sur les plus importantes sources de déperditions thermiques.

Un espace mal isolé entraîne une utilisation exagérée des systèmes de chauffage, et par ricochet, une surconsommation de l’énergie. Quel que soit le type ou le nombre de locaux que vous possédez, vous pouvez payer des factures moins chères et rentabiliser votre bien. En été comme en hiver, le confort thermique et acoustique de vos occupants est par ailleurs essentiel. Avec l’intervention d’un professionnel RGE, vous bénéficiez d’un diagnostic précis sur les zones à isoler et sur les matériaux isolants adaptés. Pour isoler les murs et les toits, la laine est appréciée pour sa facilité de pose.

Bien que souvent négligée, l’isolation au niveau des fenêtres a des répercussions négatives sur le montant de vos factures. Généralement, les doubles vitrages, les fenêtres en PVC ou en bois sont utilisés pour assurer l’isolation de ces points d’ouvertures. D’une manière ou d’une autre, vous devez garder à l’esprit que ces investissements mis bout à bout ne sont pas minimes. Vous devez néanmoins considérer les avantages sur le long terme.

Vous pouvez d’ailleurs bénéficier d’aides octroyées par l’État et l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie pour financer vos travaux d’isolation. Notez également qu’une bonne isolation améliore non seulement l’efficacité énergétique de vos espaces, mais leur apporte une plus-value. Vous pourrez alors les revendre à bon prix. Certains fournisseurs d’énergie peuvent vous proposer des solutions complètes et adaptées pour vous permettre de suivre votre consommation. Vous pourrez ainsi détecter les postes de dépenses énergétiques les plus importants et définir les stratégies à adopter.