Pour quelles raisons certaines messes passent en direct à la télévision?

messes television pourquoi

La laïcité, qui est une des valeurs centrales de notre pays, se voit-elle mise à mal par les émissions religieuses diffusées par des chaînes TV d’État ? Aujourd’hui, nous allons voir et comprendre pourquoi certaines messes passent en direct à la télévision.

Les textes de loi

Qui ne s’est jamais posé la question de la diffusion de l’émission Le jour du Seigneur sur la chaîne France 2, et de sa contradiction avec la valeur française de laïcité ? Les seniors sont-ils les principaux téléspectateurs de messe en direct à la télévision ? Pour répondre à ces questions, nous allons commencer par nous tourner vers la législation :

  • La loi Léotard du 30 septembre 1986, concerne la liberté de communication. Elle doit alors respecter certains principes, dont celui du caractère pluraliste de l’expression des courants de pensée et d’opinion. Cela inclut donc les différentes pratiques religieuses.
  • L’article 56 de la loi du 30 septembre 1986, confie explicitement à la chaîne TV France 2, la diffusion des “émissions à caractère religieux consacrées aux principaux cultes pratiqués en France” le dimanche, de 8h30 à 12h.
  • Le décret qui fixe le cahier des charges de France Télévision, précise la manière dont ces émissions doivent passer à l’écran. Elles doivent être “diffusées sur France 2 avec un éclairage particulier sur les grands événements”.

L’influence de la pandémie

Il semble important de noter que la pandémie de la Covid-19 a été un facteur qui a favorisé la diffusion des messes dominicales. En effet, suite aux nombreux confinements, les messes ont été interdites.

Les différentes religions se sont alors tournées vers la télévision, pour permettre à chaque fidèle de suivre des offices religieux à domicile. Les seniors, une population captivée par le numérique, font partie des principaux téléspectateurs de ces émissions religieuses.

La transmission dominicale est aussi un moyen pour les personnes qui ne peuvent pas assister physiquement à une célébration religieuse, de célébrer ses croyances à distance avec ses paires.

Ce que dit l’Histoire

Notons aussi que la première messe télévisée au monde a été diffusée à Paris en 1948. Cette messe de minuit n’a pu être visionnée que par quelques familles de la capitale ayant accès à un téléviseur. Leur nombre s’élevait autour des 3 000 téléspectateurs. Lors de cette occasion, un petit groupe de chrétiens français ont pu célébrer l’esprit de Noël depuis leur domicile.

C’est François Mitterrand, qui était à l’époque sous-secrétaire d’État à l’Information, qui a donné son accord en 1949, pour diffuser chaque dimanche, une émission de 1h30. Son but premier était de pousser les catholiques à acheter un poste de télévision.