Road trip en France en hiver : 2 idées de destination

road trip france hiver

Et si vous organisiez un road trip hivernal ? Certes, vous devrez vous munir de plus de vêtements que si vous partiez en été, mais le prix à payer est faible en face de l’expérience que vous vous apprêtez à vivre. La France offre des paysages sublimes grâce à ses massifs montagneux et sa nature d’une richesse inestimable. Saviez-vous que le meilleur moment de l’année pour admirer les merveilles du pays, c’est maintenant ? Voici 2 idées de Road trip en France, à faire en hiver.

La route des Grandes Alpes

700 kilomètres de routes, 17 grands cols, 3 parcs naturels nationaux… il n’y a pas de meilleur moment que l’hiver pour partir en road trip sur la route des Grandes Alpes. Avant de partir, consultez le guide de voyage goyav afin de préparer comme il se doit votre voyage. Des bords du lac Léman jusqu’à la méditerranée, profitez de ce voyage exceptionnel en toute tranquillité : l’hiver est la saison où la route des Grandes Alpes est la moins fréquenté !

Du lac Léman à Beaufort

Votre point de départ sera Thonon-les-Bains, ville accolée au lac Léman, le plus haut lac d’Europe. Découvrez cette merveille et prenez le temps de vous dégourdir les jambes avant de vous mettre en route. Dès que vous vous sentez prêt, prenez la voiture direction le Col de la Gets, où vous pourrez arpenter la vallée de la Dranse. Vous vous dirigerez ensuite vers La Clusaz, en passant pourquoi pas par le Col de la Colombière. Vous y trouverez un petit village de montagne, près du lac des Confins, entouré d’une chaine de montagne. Ce sera l’occasion pour vous de déguster de bons petits plats issus de la cuisine traditionnelle savoyarde. Si vous aimez le fromage fondu, vous ne serez pas déçu.

L’estomac plein, il sera temps pour vous d’aller rejoindre, comme de nombreux cyclistes du Tour de France, le col des Aravis. Vous y découvrirez un point de vue unique sur le Mont-Blanc. L’objectif est d’atteindre Beaufort avant la tombée de la nuit, pour admirer un merveilleux coucher de soleil près du lac de Roseland. Vous trouverez facilement une auberge pour y passer la nuit. Avant de repartir, n’oubliez pas de faire vos stocks de fromage !

Direction Briançon

Briançon est une petite commune française située dans les Hautes-Alpes. Sur votre trajet, vous découvrirez le Col du Cormet de Roselend, la vallée de Tarentaise, le lac du Chevril, pour enfin arriver au Col de l’Iseran, le plus haut des cols des Alpes. Ce sera pour vous le moment de quitter votre véhicule et de contempler un paysage qui s’étend à perte de vue. Quand vous aurez pris plein les yeux, reprenez sereinement la route pour Briançon, votre point de repos pour cette deuxième nuit. N’hésitez pas à prendre une collation, car le spectacle n’est pas terminé. Vous devez encore franchir deux cols : le Col du Galibier et le Col du Lautaret.

Pensez bien à regarder votre itinéraire Mappy au risque de vous perdre sur ces petites routes. Enfin, votre dernière étape avant Briançon : le parc naturel des Ecrins et ses 150 sommets culminant à plus de 3 000 mètres d’altitude.

Le meilleur road trip montagneux

Tout ce que nous vous avons présenté jusque-là ne constitue que les deux premiers jours de votre road trip ! Il en reste encore 4 et croyez-nous, vous n’avez encore rien vu. On ne va pas tout vous spoiler mais histoire de vous mettre l’eau à la bouche, sachez que la route des Grandes Alpes vous réserve encore bien des surprises. La plus belle rivière des Hautes-Alpes, du rafting, le pont du Châtelet, le parc National du Mercantour, le lac de la petit Cayolle et les merveilles du haut-pays niçois… Votre trajet jusqu’à Nice s’annonce riche en expérience.

Petit récapitulatif du road trip de la route des Grandes Alpes :

  • Itinéraire en 6 jours minimum.
  • Temps de conduite estimé : 10h50.
  • Altitude maximale : > 3 000 mètres.
  • Arrêts nocturnes : Beaufort, Briançon, Barcelonnette, Puget-Théniers, Sospel et Nice.

Le massif des Vosges

Le massif des Vosges est un paradis pour amoureux de la nature. Les forêts aux allures canadiennes, l’air pur, les myrtilles et les lacs sauvages sont particulièrement exquis en hiver. Ça vous tente ? Alors c’est parti, prenez la voiture objectif le lac Blanc !

La route des Crêtes

Attention, le road trip rentre directement dans le vif du sujet, avec la route des Crêtes. Au programme : 73 kilomètres de paysages et de panoramas à couper le souffle. Vous croiserez sur votre chemin le Grand-Ballon, le plus haut sommet du massif vosgien (1 424 mètres d’altitude), idéal pour combler une envie de randonnée. Après avoir admiré les grands sommets des Alpes, vient le temps du repos. Direction la station de Markstein pour déguster peut-être la meilleure raclette de votre vie. Si vous êtes d’humeur, vous pourrez profiter des nombreux loisirs proposés par la station : randonnée, luge sur rails, pistes de ski, etc.

La perle des Vosges

Votre objectif est de vous rendre à Gérardmer, la perle des Vosges. Mais avant cela, un petit détour au lac des Corbeaux perché s’impose. Ancienne crique glaciaire, ce lac situé à 900 mètres d’altitude vous plonge au milieu d’une forêt vosgienne. Êtes-vous fan de lamas et d’alpagas ? Si oui, vous devez absolument vous rendre sur les hauteurs de La Bresse.

Entrons dans le vif du sujet. Gérardmer est une ville célèbre pour son patrimoine culturel. Vos papilles gustatives et vos yeux y seront comblés. Le lac, vu de l’observatoire de Mérelle, offre un spectacle sans pareil. Prenez le temps d’un petit détour au Saut de Bouchot, une cascade de 28 mètres située dans une crique. Mais surtout, profitez des nombreuses activités sportives proposées par Gérardmer.

Le massif du Hohneck

Après l’effort, le réconfort. Vous vous êtes bien défoulés au lac de Gérardmer, vous pouvez tranquillement vous reposer au lac de Longemer. Surnommé le miroir aux 1 000 reflets, le lac offre un spectacle de couleurs époustouflant. Contemplez le massif du Hohneck, car vous vous apprêtez à le gravir. Arrivé au sommet, votre récompense sera l’auberge « Le Sommet du Hohneck », arrêt obligatoire.

Deux options s’offrent à vous : profiter de l’auberge pour vous détendre, ou repartir sur une randonnée : le Sentier des Roches. Sachez que, si vous vous motivez, vous pourriez tomber sur l’auberge du Kastelberg et sa fameuse tarte au myrtilles.