Senior : les différentes maladies auxquelles vous pouvez faire face

Plus on vieillit, plus le système immunitaire s’affaiblit. Il devient moins compétent et réagit plus lentement quand débarque un intrus. L’organisme étant exposé, les risques de tomber malade sont très élevés. C’est la raison pour laquelle les seniors sont touchés par de nombreuses pathologies dont l’incontinence urinaire.

L’incontinence urinaire, une maladie qui provoque inconfort et gêne

En France, ce sont environ 3 millions de personnes qui souffrent d’incontinence urinaire. Les 2/3 des individus touchés ont plus de 60 ans. La pathologie s’observe généralement plus chez les dames (70 % de femmes atteintes) que chez la gent masculine où environ 28 % des individus touchés ont plus de 90 ans.

C’est dire à quel point cette maladie qui se définit comme un écoulement involontaire d’urine est un véritable problème de santé publique. Elle agit sur la qualité de vie des patients qui préfèrent s’isoler et stopper leurs activités sociales de peur d’avoir des fuites en public. Vous l’aurez compris, elle provoque un sentiment de gêne qui fait que le sujet reste encore tabou dans nos sociétés.

Cependant, la bonne nouvelle, c’est qu’il existe des protections pour les personnes qui souffrent d’incontinence urinaire afin de leur permettre de continuer à avoir une vie normale. Vous souhaitez vous procurer ces produits ou en offrir à un proche qui souffre de cette pathologie ? De nombreuses boutiques en ligne proposent des produits d’incontinence fabriqués par des marques de renommée internationale. Vous trouverez des protections anatomiques, des slips absorbants et des changes complets pour répondre à tous besoins, chez les hommes comme chez les dames.

Les plateformes commercialisent également des produits d’hygiène (lingettes, crèmes…) pour assurer votre confort. Enfin, vous pouvez aussi bénéficier de conseils de professionnels de la santé qui restent toujours à votre écoute.

incontinence urinaire chez les seniors

Le choix d’une protection d’incontinence ne se fait pas au hasard. Il y a des critères à prendre en compte tels que : le volume de perte, le niveau d’autonomie et la morphologie de la personne atteinte.

Lorsqu’il s’agit d’une perte de quelques gouttes (incontinence légère ou faible), les protections anatomiques sont plus adaptées. Ces produits que l’on pose dans les sous-vêtements offrent de bons niveaux d’absorption. Pour des pertes de 80 à 500 ml (incontinence modérée), optez pour le slip absorbant ou culotte d’incontinence. Ce sont des couches-culottes discrètes qui offrent un confort optimal. Si les écoulements sont abondants (incontinence lourde ou sévère), c’est qu’il vous faut des changes complets. Très efficaces, ils embarquent une ceinture d’attache qui facilite le quotidien des personnes atteintes. Ces équipements sont également conseillés aux personnes qui souffrent d’incontinence fécale.

Les personnes mobiles et autonomes peuvent se contenter d’une protection anatomique. Le slip absorbant est plutôt conseillé aux individus mobiles, mais qui dépendent d’une autre personne pour le change. Quant aux seniors alités, leur choix se portera sur les changes complets.

Pour bénéficier d’un confort optimal, il faut impérativement choisir un produit adapté à sa morphologie. Vous devez donc connaître vos mensurations (taille, bassin) avant d’effectuer votre achat.

Les autres maladies auxquelles les seniors peuvent faire face

Avec l’âge, certaines pathologies deviennent plus fréquentes comme les maladies rhumatologiques, buccodentaires, neurologiques, les troubles visuels et auditifs.

Les maladies rhumatologiques

Les principales maladies rhumatologiques sont : l’arthrose, l’ostéoporose, la goutte, la lombalgie ou « mal au bas du dos », la polyarthrite rhumatoïde et les spondylarthrites. Ces pathologies touchent les articulations du corps.

Par exemple, l’arthrose, l’affection rhumatologique la plus répandue, est causée par une usure du cartilage. Cela entraîne des douleurs persistantes aux articulations. Si vous souffrez d’ostéoporose, c’est que la densité des os de votre squelette a baissé. Ils deviennent alors plus fragiles et vulnérables. Si vous souffrez de ces pathologies, sachez qu’il existe des instituts de rhumatologie à Paris comme celui de l’hôpital Cochin qui s’occupent de toutes les maladies des os, articulations, muscles et tendons.

Les maladies buccodentaires

Vous ne le savez peut-être pas, mais la production de salive diminue quand on vieillit. Elle peut être encore réduite avec la prise de certains médicaments. Cela provoque une sécheresse buccale qui augmente le risque de carie dentaire. Chez la femme, la ménopause peut causer une gingivite.

Plus on vieillit, plus l’email dentaire s’use. Les dents deviennent plus fragiles et vulnérables aux lésions et aux caries. Enfin, en prenant de l’âge, de nombreuses personnes ont la sensation que les aliments n’ont plus de goût. La baisse des perceptions d’odeurs et de saveurs augmente avec l’âge.

Les maladies neurologiques

Les maladies d’Alzheimer et de Parkinson sont les deux pathologies neurologiques les plus connues. L’Alzheimer ou perte de mémoire touche environ 36 millions de personnes dans le monde. Elle provoque une diminution des fonctions cognitives telles que la mémoire, le langage, le raisonnement

Quant à la maladie de Parkinson, elle empêche l’individu atteint de bouger normalement en raison d’une rigidité musculaire. On observe également chez le sujet des tremblements au repos.

Enfin, des troubles visuels et auditifs apparaissent avec l’âge. Des vertiges, une sécheresse des yeux et des acouphènes (bourdonnements d’oreilles) sont des maux courants chez les seniors. Il est toutefois possible de protéger son audition en adoptant de bons gestes et de bonnes habitudes.