L’importance de surveiller la vue et l’audition de l’enfant dès son plus jeune âge

L’audition et la vue sont essentielles au bon développement de nos enfants. Ainsi, des troubles au niveau de ces deux organes de sens peuvent avoir des impacts bien plus importants que l’on peut imaginer, car ils peuvent affecter l’apprentissage fondamental d’un enfant. Une enquête a souligné que plus d’un enfant sur cinq souffre de problèmes fréquents de vision ou d’audition. Afin d’endiguer l’apparition de ces anomalies., les parents doivent surveiller la santé des yeux et oreilles de leur progéniture.

La lecture, base du développement intellectuel de l’enfant

Comme le déclare Phillipe-Auguste de Sainte-Foy

La lecture est l’aliment de l’esprit, et quelquefois le tombeau du génie

Le mécanisme d’apprentissage de la lecture fait appel principalement aux yeux et aux oreilles de l’enfant. L’ouïe lui sert à écouter ce que ses interlocuteurs lui répète, ce qui lui permet de comprendre les sons, de réaliser sa propre voix et d’enrichir son langage. Quant à la vue, elle lui permet de découvrir tous les mots écrits qu’il a appris. C’est ainsi que ces deux sens sont liés au développement cognitif de l’enfant.

Dans le cas où certains enfants n’ont pas assez de capacité à apprendre à lire, 9 parents sur 10 déclarent que leurs difficultés sont fréquemment dues à troubles oculaires et auditifs. Or, ceci peut avoir des effets néfastes sur la scolarité de l’enfant, largement sur toute sa vie. Par conséquent, un rendez-vous médical en ligne est nécessaire pour consulter un spécialiste.

On a plus de chances à trouver une solution bien rapidement si les anomalies sont diagnostiquées durant les trois premières années de l’enfant. Voilà pourquoi surveiller sa vue et son ouïe est de première importance, d’autant plus que l’absence de l’acuité auditive peut passer inaperçue.

Un dépistage précoce

Le dépistage de la vue et de l’audition de l’enfant doit se faire dès son plus jeune âge. Si les écoles lui font passer une première visite obligatoire au début de sa scolarité, cela peut s’avérer insuffisante. C’est au rôle des parents de diagnostiquer l’enfant dès sa naissance et tout au long de sa croissance. Il existe des attitudes alarmantes comme:

  • l’enfant n’accroche pas le regard ou qu’il ne réagit pas dès que son interlocuteur l’appelle;
  • s’il cligne des yeux trop fréquemment;
  • s’il fait répéter sans cesse ce qu’on lui dit;
  • s’il a un retard de langage ou qu’il présente des symptômes de la dyslexie;
  • s’il tombe ou se cogne trop souvent, plus que la normale;

Les troubles de la vision les plus fréquents chez l’enfant sont: la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme, le strabisme et l’amblyopie. Et les pathologies de l’audition qu’il peut rencontrer sont souvent la surdité de transmission due à des otites séreuses à répétition, et la surdité de perception qui est, dans la plupart des cas, d’origine congénitale.

Pour prévenir l’apparition de ces troubles, les parents peuvent faire dépister gratuitement l’enfant dans un centre de protection maternelle et infantile (PMI) ou l’emmener régulièrement chez le pédiatre traitant. Il est de la responsabilité des parents d’agir en cas de problèmes visuel et auditif chez l’enfant, car cela peut affecter toute sa vie.