Les exercices pour stimuler la somatropine

La somatropine naturelle encore connue sous le nom d’hormone de croissance, favorise le développement chez les enfants et les adolescnents. Chez les adultes, elle permet la régénération de leurs cellules et va avoir un impact intéressant pour l’hypertrophie musculaire. Mais à un âge avancé, on remarque que la production de la somatropine commence à baisser. Que faire dans ce cas ? Certains exercices sont efficaces pour stimuler la production de la somatropine.

Quelles sont les activités sportives pour commander pour simuler les hormones de croissance ? 

Il existe deux exercices physiques efficaces pour stimuler la production de somatropine à savoir : Le yoga et la musculation.

Selon des études, le yoga est efficace pour stimuler efficacement la sécrétion de la somatropine naturelle. En effet, il multiplie de 300% le taux de cette sécrétion tout en diminuant la sécrétion de cortisol. Pour que cela soit effectif, il faudra pratiquer le yoga 3 à 4 fois par semaine. Ainsi, vous pouvez adopter des positions telles que :

  • La salutation au soleil ou Surya namaskar qui est à faire pendant 10 minutes.
  • Le kapalabhati ou crâne qui brille pendant 4 minutes.
  • La respiration alternée pendant 4 minutes.
  • Les asanas pendant 40 minutes.

Quant à la musculation, elle est selon des études efficace pour stimuler la somatropine. Elle permet une multiplication de 400% du taux de sécrétion de l’hormone. Mais il faut que le poids à soulever soit important et maîtriser les techniques pour soulever le poids. De même que suivre de près le 1RM. Toutefois, vous devez vous échauffer en général pendant 10 minutes. Il peut s’agir du vélo elliptique, du rameur ou de la course à pieds. N’oubliez également pas la récupération entre les répétitions et les séries pendant 30 secondes à 1min30s. Rappelons qu’il faut faire au maximum quatre séances de musculation par semaine.