Jardin et extérieur : comment installer un treillis pour plante grimpante ?

installer treillis plante grimpante

Nombreux sont ceux qui souhaitent se lancer dans l’expérience du treillis. Cette structure en bois permet de décorer les jardins avec des fleurs parfumées ou encore de créer de l’ombre dans les terrasses. Voyons ensemble comment l’installer.

L’installation du treillage

Avant de démarrer l’installation de votre treillage, si ce dernier est modulable, veillez à ce qu’il ait la taille qui vous convient. Ainsi, vous pourrez prendre vos marques et débuter le perçage.

Fixer le treillage à l’aide de pitons

Cette méthode pour fixer votre treillage est plus simple que les autres et demande moins de dextérité. Pour tous les débutants en bricolage, c’est par là que nous vous conseillons de commencer. Vous aurez simplement besoin d’un crayon, d’une perceuse, de chevilles et de pitons à tête de crochet de 10 cm. Voici comment procéder :

  • Positionnez votre treillis et faites un marquage sur les points qui supporteront votre structure. Vous aurez besoin de trois ou quatre pitons, selon la taille du treillage, que vous placerez dans les coins.
  • Percez sur les points que vous avez annotés.
  • Insérez les chevilles en utilisant un marteau.
  • Vissez-y les pitons. Ces derniers doivent être positionnés tête en bas et à environ 1 cm du mur.
  • Positionnez votre treillage comme prévu et resserrez les pitons jusqu’au bout de la cheville.

Votre treillis est stable et bien installé !

Fixer le treillis sur entretoises

Fixer son treillis sur entretoise offre deux avantages. Le premier est de ne pas multiplier les trous sur votre mur, le deuxième est de maintenir le treillage fixe si celui-ci est pliable. Les entretoises permettent de garder la structure écartée mais également de la solidifier.

Pour commencer, disposez votre treillis sur la surface souhaitée et vérifiez que tout soit bien droit. N’hésitez pas à prendre du recul pour vérifier que le marquage soit net et précis. Tracez différents repères : aux angles et aux croisements des lattes du treillage.

Percez le mur avec un foret à béton puis insérez-y les chevilles adaptées. Pour cela, demandez conseil dans un magasin de bricolage. Une fois les chevilles mises en place, vissez les entretoises et fixez-y votre treillis.

Fixer un treillis avec des cales

La plupart des treillages vendus en commerce sont équipés de cales pour permettre un fixage simple et rapide. Tout comme avec les entretoises, le travail débute avec une prise de marque. Pour cela, placez votre structure sur le mur et, à l’aide d’un crayon, tracez le repère de l’emplacement de chaque vis. Il est conseillé, lors de cette étape, d’être à deux. En effet, cela garantira un travail plus précis.

Ensuite, percez aux endroits préalablement marqués et enfoncez les chevilles à l’aide d’un marteau. Disposez les vis en les intercalant avec les cales fournies. Cela permettra de laisser un léger écart entre le treillis et le mur pour permettre aux plantes de s’enrouler. Enfin, positionnez votre treillage et vissez-le.

Les plantes grimpantes

Une fois votre treillis installé, vous pouvez passer à l’étape d’ornementation. Après avoir positionné vos jardinières, vous devrez choisir les plantes à faire prendre racine. Et selon vos besoins, vous pourriez préférer des plantes au parfum agréable ou bien des plantes qui génèrent une belle ombre pour les plus chaudes journées d’été. Voyons cela ensemble.

Les parfumées

La glycine est la fleur qui parfume les terrasses et les rues méditerranéennes. Avec ses grappes de fleurs couleur lila, la glycine est autant un régal pour les yeux que pour le nez. Cette plante grimpante ligneuse décorera avec romantisme votre treillage.

Originaire de Chine, la clématite armandii est une plante grimpante qui garde ses feuilles toute l’année et qui fleurit au début du printemps. Roses ou blanches, ses fleurs dégagent un doux parfum.

Le rosier de Banks est idéal pour les amateurs de roses. Son feuillage persistant ornera votre treillis toute l’année pour laisser place au printemps, à de belles fleurs blanches au parfum saisissant.

Les ombragées

Le chèvrefeuille est idéal pour les treillis qui n’ont pas une exposition trop ensoleillée. En effet, il aime avoir ses pieds à l’ombre et sa tête au soleil. Ses feuilles généreuses sont belles et décoratives. En plus de cela, il offre au printemps des fleurs aux couleurs changeantes, en passant du violet, à l’orange et enfin au jaune.

L’hortensia grimpant et son feuillage vous cacheront aisément de la lumière. Quand elle fleurit, la plante offre de belles fleurs roses d’environ 20 cm de large. Autant vous dire qu’elle égaiera les jardins et les terrasses. En plus de cela, grâce à ses crampons, la plante s’accrochera toute seule à la structure. Idéal pour faire un mur végétal sur son balcon.

Cousin éloigné de l’hortensia, le schizophragma est une plante qui nécessite de l’ombre. Ses racines aériennes lui permettent de s’agripper au treillis sans que vous ayez à guider la plante. En été, la plante fleurit et dévoile ses belles fleurs blanches.