Prix des métaux chez un ferrailleur : métal, aluminium, inox, fer,…

En dehors de l’or et des autres métaux nobles, réputés pour leurs grandes valeurs, il est aussi possible de vendre des métaux ménagers ou usagers à un très bon prix. Si vous en récupérez, à l’occasion de vos travaux de rénovation à la maison par exemple, ne les mettez surtout pas à la poubelle. En effet, les ferrailleurs recherchent continuellement toutes sortes de métaux qu’ils retravaillent ensuite. Vous pouvez donc les revendre et en tirer une certaine somme d’argent. Cette dernière peut, en fonction de la nature et de la quantité du métal, s’avérer assez importante. Quels sont donc les prix des métaux chez un ferrailleur ?

Qu’est-ce qu’un ferrailleur ?

Commerçant, ouvrier ou professionnel du domaine des métaux, le ferrailleur est un artisan qui réalise l’ensemble des travaux sur les métaux et les pièces de construction en fer.

En tant qu’ouvrier, le ferrailleur réalise le ferraillage ou ce que l’on appelle par les squelettes du bâtiment. De ce fait, toute la résistance d’une construction est fortement liée au travail du ferrailleur. Ce sera à lui de consolider la résistance du sol, des murs ou encore celle de la toilerie.

En tant que commerçant, il achète, collecte les différents métaux, réalise des tris, mais aussi du compactage et du conditionnement. Ceci dans l’objectif de pouvoir vendre et livrer des produits qui seront ensuite traités, refondus et transformés en barres de métal. Notons qu’en France, une grande part des métaux est recyclée ; pour la simple raison que le recyclage des matières métalliques revient beaucoup moins cher que l’extraction directe minerais. Par ailleurs, cela permet de préserver l’environnement. À ce propos, découvrez dans cet article comment les gobelets en plastique durables réduisent notre empreinte écologique.

La récupération des métaux représente même la principale occupation des ferrailleurs. Ils prennent en charge tout type de déchets métalliques, effectuent un tri avant de les travailler. Il peut s’agir de :

  • vieux fours
  • pièces automobiles
  • boîtes de conserve
  • appareils électroménagers, etc.

Comme indiqué en début d’article, vous pouvez donc vous rapprocher d’un ferrailleur pour vendre ces objets. Ils s’intéressent particulièrement à l’acier et à la fonte qu’on peut trouver dans les tuyaux, les radiateurs ou les chaudières. Mais ce n’est pas tout ! Vous pouvez également vendre à un ferrailleur de l’aluminium, du cuivre, du zinc, du laiton, de l’inox et même les métaux mêlés.

Les prix des principaux métaux ferreux chez un ferrailleur

L’acier

L’acier est un alliage métallique composé principalement de fer. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les deux métaux ont pratiquement la même apparence. Il est également composé de carbone, mais ce dernier n’est qu’un élément additionnel et il n’est donc présent que dans des proportions infimes. Cependant, c’est cette teneur en carbone (entre 0,005 % et 1,5 %) qui confère à l’acier les propriétés qu’on lui reconnaît. À cet effet, plus la teneur en carbone sera élevée, plus le métal sera dur.

L’acier peut être trouvé dans les automobiles, dans les boîtes de conserve ou encore sur les chantiers de construction métallique. Actuellement, il est possible de vendre de l’acier chez un ferrailleur au prix de 20 centimes le kilo.

Le fer

Le fer est sans aucun doute le métal le plus utilisé aujourd’hui et le plus courant dans nos maisons. On en trouve facilement un peu partout et il est utilisé pour de nombreuses choses. C’est aussi le métal le plus facile à reconnaître. En effet, peu importe sa couleur, dès qu’un objet métallique s’oxyde et colle à l’aimant, il s’agit probablement d’un objet en fer.

Comme vous l’aurez certainement déjà deviné, vu que le fer est le métal le plus répandu et qu’on peut en trouver assez facilement, c’est aussi le métal le moins cher du marché. Chez un ferrailleur, le coût d’un kilo de fer est autour de 5 à 10 centimes.

La fonte

Tout comme c’est le cas avec l’acier, la fonte est un métal ferreux composé d’un mélange de fer et de carbone. Par contre, on trouve ici du carbone à plus grande proportion.

En général, la fonte est utilisée pour mouler de grandes pièces métalliques. Pour en trouver à la maison, il faut donc regarder du côté des radiateurs et des baignoires. Chez un ferrailleur, le métal coûte environ 20 à 30 centimes le kilo.

Les prix des principaux métaux non-ferreux chez un ferrailleur

Le cuivre

Reconnaissable par sa couleur rouge étincelante ou orangée, le cuivre est l’un des rares métaux à se trouver couramment dans la nature. C’est un métal qui possède une très grande conductivité électrique et qui présente une certaine résistance à la corrosion, mais aussi des propriétés antisalissures.

On retrouve ainsi le cuivre dans de nombreux alliages, notamment dans les radiateurs et dans les échangeurs de chaleur. C’est également un matériau de choix dans le secteur de la télécommunication, dans la construction ou encore dans les secteurs du transport et de l’énergie. À la maison, le cuivre est partout, des ustensiles de cuisine à nos gadgets électroniques (ordinateurs…), mais aussi sur les toits.

De tous les autres métaux, le cuivre est celui qui a le plus de valeur. Chez un ferrailleur, il peut être vendu jusqu’à 5 euros le kilo, mais cela va dépendre aussi de la forme :

  • le prix du cuivre mêlé (plomberie) est de 4 euros le kilo
  • le prix du câble électrique de cuivre non dénudé est de 1,50 euro le kilo
  • le prix du câble électrique de cuivre dénudé (Millberry) est de 5 euros le kilo.

L’aluminium

Même si sa densité rend généralement difficile son transport, l’aluminium est un métal très léger qui ressemble aussi beaucoup au fer. On le reconnaît facilement à son aspect gris mat.

La légèreté ainsi que la bonne conductivité thermique et électrique sont les deux principales propriétés de l’aluminium ; ce qui en fait le 2ème métal le plus utilisé après le fer. L’aluminium est ainsi utilisé dans des domaines comme l’automobile, la construction, l’électronique ou encore l’emballage…

Son prix chez un ferrailleur tourne autour de 1 euro le kilo.

Le zinc

Souvent utilisé pour les gouttières, le zinc est, après le fer et le cuivre, le 3ème métal de transition le plus élaboré par l’homme. Il est également très utilisé pour protéger les aciers de la corrosion.

Tout comme c’est le cas pour l’aluminium, le zinc est vendu à un prix d’environ 1 euro le kilo.

Le laiton

Le laiton est un alliage non ferreux composé essentiellement de cuivre et de zinc. Il se reconnaît à sa couleur dorée ou jaune argentée. C’est un métal qu’on utilise généralement dans la fabrication d’instruments de musique, de la robinetterie, des objets décoratifs, certaines poignées de porte, etc.

Contrairement aux autres métaux, le prix du laiton peut varier d’un ferrailleur à un autre. Mais retenez que le coût moyen au kilo est de 2,50 euros.

L’inox

L’acier inoxydable couramment appelé inox est un alliage métallique ferreux dont la principale propriété est sa résistance à la corrosion. Le métal est composé de plus de 50 % de fer, d’environ 10,5 % de chrome et au plus 1,2 % de carbone.

L’inox est souvent utilisé pour fabriquer des ustensiles de cuisine. On peut le vendre au prix de 1,5 euro le kilo chez un ferrailleur.

Le plomb

Le plomb est l’un des plus anciens métaux découverts et travaillés par l’homme. Il apparaît comme un métal gris et bleuâtre qui prend une teinte blanche après oxydation. Même s’il possède une bonne résistance à la corrosion, il est malléable et conduit moins bien l’électricité que les autres métaux.

Mais contrairement aux autres métaux, le plomb est toxique et nécessite d’être manipulé avec précautions. On en trouve dans les batteries et plusieurs ferrailleurs préfèrent les acheter pour s’occuper eux-mêmes de l’extraction.

En ce qui concerne son prix, il varie aussi d’un ferrailleur à un autre. Mais en général, vous pouvez vendre le kilo au prix de 1 euro.