Sécurité financière ou liberté financière : quelle est la différence ?

Nombreux aspirent à la liberté financière, mais savent-ils réellement ce que cela implique ? En effet, nous confondons souvent les termes liberté financière et sécurité financière. Pourtant, la plupart des personnes se contente d’une sécurité financière, d’un emploi au sein d’une société sans chercher à aller plus loin. Comment atteindre la liberté financière ? Peut-on s’enrichir sans pour autant dépendre d’un salaire ? Quoi qu’il en soit, la liberté financière ne rime pas avec oisiveté.

Liberté financière : créer de la richesse sans dépendre d’un emploi

Si beaucoup aspirent à la liberté financière, très peu y accèdent. Il s’avère donc important de définir ce terme. Ainsi, la liberté financière consiste à vivre sans devoir dépendre d’un salaire. En d’autres termes, il n’est pas besoin d’avoir un emploi stable et subir les contraintes qui en découlent pour mener une vie de rêve.

Les personnes libres financièrement génèrent des revenus passifs, gagnent de l’argent grâce à des investissements ou gèrent leurs revenus efficacement. Cet article de joptimisemonbusiness.com vous aidera certainement à mieux comprendre le concept. Encore faut-il avoir l’audace de s’affranchir des diktats de la société où réussite équivaut emploi stable. Toutefois, avec un minimum d’effort et beaucoup d’ambitions, n’importe qui peut atteindre sa liberté financière.

liberté financière

La sécurité financière : un concept généralisé

Depuis notre tendre enfance, nous sommes conditionnés à travailler dur pour obtenir un diplôme et décrocher un bon boulot. C’est un fait, de nombreuses personnes dépendent d’un employeur alors qu’elles peuvent très bien devenir entrepreneurs et investisseurs. Si pour les parents en difficulté un emploi constitue un gage de sécurité, pour les personnes plus aisées, être employé reste un choix risqué. En effet, le statut d’employé se révèle illusoire.

Avoir un emploi voire une carrière prometteuse reflète l’illusion de la sécurité. En tant que salarié, il vous est impossible de contrôler votre avenir professionnel. Le jour où l’employeur décide qu’il n’a plus besoin de vous, vous perdez tout : statut social, maison, voiture, etc. Bref, être employé se révèle beaucoup plus risqué que de se lancer en tant qu’entrepreneur. Vous n’êtes pas à l’abri d’un renvoi parce qu’une autre personne se montre plus compétente que vous. Pire, les robots et l’automatisation conquièrent les entreprises. Le statut de travailleur devient obsolète.

Travailleurs indépendants et liberté financière : deux concepts aux antipodes

Avec la démocratisation du télétravail, l’économie des petits boulots connaît une forte croissance. Nous sommes ainsi en droit de nous poser la question : les travailleurs indépendants sont-ils considérés comme entrepreneurs ? Malheureusement, ces personnes qui contribuent à l’économie des petits boulots n’ont rien à voir avec les entrepreneurs. En théorie, elles décident de leurs horaires de travail, mais les contraintes ne leur permettent pas de profiter de cette pseudo-liberté.

De nombreux travailleurs indépendants qui assurent les petits boulots déchantent assez rapidement. En effet, ils doivent accumuler les heures de travail pour pouvoir gagner « un salaire » convenable. Leur statut ne leur permet pas de bénéficier des avantages sociaux comme n’importe quel employé en entreprise. De plus, ces travailleurs ne perçoivent pas de revenus lorsqu’ils décident de prendre des vacances.

Malgré un statut d’indépendant, ils restent sous le « joug » d’un employeur qui n’est même pas tenu de leur verser des avantages sociaux. Malgré leurs efforts, cette voie ne leur permettra pas d’atteindre la liberté financière.

Viser la liberté financière : les cinq niveaux financiers à connaître

Pour atteindre la liberté financière, il faut passer par plusieurs paliers. À l’instar de la pyramide des besoins de Maslow, il existe également une pyramide des niveaux financiers. Chacun pourra ainsi déterminer la catégorie dans laquelle il se trouve.

Premier palier : la survie financière

Le premier palier de la pyramide financier inclut les personnes qui ne vivent pas, mais qui survivent. Victimes de l’esclavage moderne, elles n’évoluent pas. Aussi, une éducation financière s’avère nécessaire pour y remédier.

Second palier : la stabilité financière

En atteignant ce niveau, vous avez toutes les chances d’atteindre la richesse financière. Toutefois, même à ce stade, nombreux restent dépendants de leur travail pour subsister. Pour aller de l’avant, il est important de posséder des actifs et de les réinvestir.

Troisième palier : la sécurité financière

La sécurité financière ne peut être atteinte qu’à la suite d’un travail acharné et une bonne gestion financière. Vous profitez d’une situation confortable en travaillant pour un employeur. Ce palier fait office de transition, donc, il ne s’avère pas judicieux de s’y attarder.

liberté financière

Quatrième palier : la liberté financière

Très peu de personnes atteignent ce niveau ou préfèrent rester au niveau inférieur. Celles qui arrivent à ce stade vivent des revenus passifs générés par leurs actifs. Elles mènent une existence confortable, loin des soucis financiers. Il faut noter que la vision de la liberté financière diffère d’une personne à une autre. Certains vivent économiquement libres, car ils possèdent un important patrimoine. D’autres adoptent un mode de vie plus simple, peu coûteux, mais sont libres financièrement.

La liberté financière implique une meilleure gestion de ses revenus. Aspirer à ce niveau nécessite d’épargner avec discipline. Vous pourrez ensuite investir dans un domaine sûr et qui générera des revenus passifs. Il peut s’agir de business en ligne, des placements boursiers ou de l’immobilier. Le blog, la vente de formations, l’affiliation, la vente de produits, les investissements dans le bitcoin permettent de générer des revenus passifs. Lancer une chaîne YouTube se révèle plus lucratif que travailler dans un bureau 5 jours par semaine. Il est important de diversifier ses sources de revenus. Commencez par suivre une formation et vous vous donnerez les meilleures chances de réussite.

Exit les dépenses superflues qui entravent votre ascension vers la liberté financière. Oubliez les crédits et les dettes qui vous empêchent d’être libres financièrement. De même, évitez d’investir dans des produits passifs qui, au final, ne rapportent pas.

Dernier palier : l’abondance financière

Le sommet de la pyramide accueille les personnes dont les revenus excèdent de 500 % le nécessaire pour vivre. Elles ne connaissent pas la privation et ne se soucient aucunement de l’argent dépensé. C’est l’objectif ultime pour le commun des mortels.