Intérim et portage salarial : quelle est la différence ?

difference interim portage salarial

Grâce à un contrat, intérim et portage salarial sont des statuts régis par une relation entre trois acteurs. Malgré leur similitude dans la forme, leur mode de fonctionnement diffère. Que ce soit par le statut du salarié ou par la philosophie de travail, en passant par le mode de rémunération, intérimaire et consultant en portage salarial se distinguent. Pour mettre en lumière la différence entre ces deux structures, nous allons décrire leur fonctionnement et leur rôle.

L’intérim

Une agence d’intérim choisit les candidats adaptés aux demandes et aux besoins d’une entreprise qui fait appel à ses services.

Comment ça fonctionne ?

Les entreprises font appels aux agences d’emploi d’intérim et de recrutement comme Fiderim principalement en cas de remplacement de salarié. L’intérim permet également à certaines entreprises d’augmenter temporairement leur activité ou encore d’engager du personnel pour une activité saisonnière. L’intérim naît donc de la demande d’une entreprise à satisfaire un besoin de main-d’œuvre ponctuel.

Lorsqu’il est sollicité, l’intérimaire est salarié de l’entreprise cliente qui a recours aux services de l’agence. Il devient alors temporairement un véritable employé de l’entreprise et fait donc augmenter ses effectifs.

Le contrat de mise à disposition passé en intérim, articule la relation entre l’entreprise cliente et l’agence. En ce qui concerne l’intérimaire, celui-ci est lié à l’agence par un contrat de mission. Un lien de subordination hiérarchique existe alors entre l’entreprise cliente et l’intérimaire.

Un intérimaire est salarié de l’entreprise cliente tout au long de la durée de sa mission et n’a pas le statut d’indépendant. C’est alors à l’agence d’intérim, qui est en relation directe avec les clients, de lui trouver et de lui proposer des missions, que l’intérimaire peut refuser. Son statut de salarié ne lui permet pas de négocier son salaire. En effet, ce dernier s’appuie généralement sur la grille tarifaire de l’entreprise, et ne peut être discuté.

Le rôle d’une agence d’interim

L’agence d’intérim répond aux besoins de l’entreprise cliente. Elle est en quelque sorte un cabinet de recrutement. Elle a pour objectif de trouver les meilleurs profils d’intervenant pour un poste donné. Elle propose à la fois des contrats en CDD et en CDI.

Son objectif premier est de faire en sorte que les compétences de l’intervenant soient en parfaite adéquation avec les demandes de l’entreprise cliente. Pour cela, elle analysera et vérifiera les différentes aptitudes de ses candidats pour trouver celui ou celle qui répondra au mieux aux besoins de l’entreprise. Une fois leur candidature validée, ces intérimaires seront placés sur différentes missions.

Le portage salarial

L’entreprise de portage salarial a des employés indépendants qui interviennent dans différentes entreprises.

Comment ça fonctionne ?

Un consultant est salarié de la société de portage salarial. Pour l’entreprise qui sollicite ses services, celui-ci est considéré comme un intervenant externe et ne fait donc pas partie de l’effectif de l’entreprise, même pendant son intervention au sein de celle-ci.

Lorsque l’on fait appel à un intervenant de portage salarial, les raisons de son appel sont bien différentes de celles d’un intérimaire : en effet, celui-ci ne viendra pas pour remplacer un salarié. Une entreprise qui fait appel aux services du consultant en portage salarial, le fera dans le cadre de missions ponctuelles, qui diffèrent de leur activité habituelle, ou qui requièrent une certaine expertise.

Le contrat qui structure la relation entre les deux sociétés, est un contrat de prestation et c’est un contrat de travail qui est fixé entre le consultant et l’entreprise cliente. Il existe un lien de subordination juridique envers la société de portage salarial mais le travailleur reste autonome quant à la réalisation et à la gestion de ses missions.

Le point principal du portage salarial est que celui-ci permet aux intervenants de conserver toute leur indépendance. La société de portage salarial ne fournissant pas de mission, les consultants se doivent de prospecter leurs clients pour en obtenir des nouvelles. L’entreprise de portage salarial permet donc aux consultants de lancer leur activité tout en profitant de la protection sociale de son statut de salarié.

En ce qui concerne sa rémunération, le consultant en portage salarial peut négocier, auprès de l’entreprise cliente, ses propres tarifs. En effet, il pourra établir le montant de ses prestations, avant de débuter sa mission.

Le rôle d’une société de portage salarial

Juridiquement, l’entreprise de portage salarial est considérée comme employeur. Elle a pour rôle de gérer l’ensemble des démarches administratives liées aux activités de ses employés. Ses missions regroupent :

  • Les facturations des prestations du consultant chez l’entreprise cliente.
  • La comptabilité de son employé et son affiliation aux organismes administratifs comme l’URSSAF ou les caisses de retraite.
  • Les déclarations sociales et fiscales.
  • Le versement des impôts et des taxes.

C’est donc la société qui change les honoraires de l’intervenant en salaire, et ce indépendamment de l’acquittement de l’entreprise cliente.