Comparatifs des différents combustibles pour se chauffer

Le choix d’un combustible de chauffage n’est pas à prendre à la légère. Les dépenses liées au chauffage comptent parmi les plus lourdes dans le budget d’un foyer. Il est donc nécessaire d’y réfléchir longuement afin de choisir un moyen alliant efficacité et coût raisonnable. Découvrez dans cet article les avantages et les inconvénients de quelques combustibles tels que le fioul afin de vous éclairer dans vos choix.

Combustibles pour se chauffer : optez pour le fioul

Malgré son ancienneté, le fioul est toujours très prisé au sein des foyers français. Il est généralement utilisé dans les maisons dotées d’une grande superficie. Stocké dans une cuve ou une citerne, il fonctionne avec une chaudière à fioul. Son stockage et l’installation du dispositif nécessitent un local dédié plus ou moins grand selon les besoins du ménage.

Un mode de chauffage durable et polyvalent

Le fioul s’avère un bon investissement à long terme. Un système de chauffage à fioul peut durer jusqu’à 20 ans lorsqu’il est bien entretenu. En plus d’alimenter les systèmes de chauffage d’une habitation, le fioul permet de chauffer l’eau des canalisations à des fins domestiques (douche et vaisselle). Il est particulièrement apprécié pour l’homogénéité du chauffage obtenu dans toutes les pièces. Le gros avantage qu’il offre est la liberté. Son utilisation vous rend indépendant d’un quelconque réseau de distribution, car vous choisissez librement votre fournisseur et le changez à votre guise. Vous n’êtes pas confronté aux coupures imprévues et aux aléas météorologiques. Il est également sécurisant, car il ne prend pas feu en dessous de 55 °.

Le fioul, un chauffage économique

Le prix du fioul fluctue énormément en fonction des variations du coût du pétrole. Vous pouvez en apprendre davantage sur le prix du fioul sur des sites spécialisés dans la livraison de fioul, en temps réel et pourrez ainsi faire des économies. Vous économiserez aussi en choisissant bien votre chaudière à fioul. Les modèles les plus récents, en particulier les chaudières à condensation sont à privilégier. Ces dernières sont les meilleures, car elles offrent un rendement de 100 % et une économie d’énergie allant jusqu’à 20 %. Ce sont des modèles plus respectueux de l’environnement et donc éligibles à des aides financières.

Quels inconvénients ?

Malgré son efficacité, le fioul peut présenter quelques désagréments. À commencer par l’odeur dégagée pendant la combustion, qui peut être dérangeante pour certains. C’est une énergie fossile dont l’utilisation génère plus de monoxyde de carbone et de soufre que d’autres combustibles. C’est donc une énergie polluante. Notons aussi que le prix peut poser un problème à cause des nombreuses fluctuations qui peuvent surprendre négativement votre porte-monnaie. C’est pour cela qu’il est destiné aux maisons de grande surface où de gros stockages s’avèrent plus rentables.

combustible pour chauffage : le fioul

Le gaz naturel : polyvalent et abordable

Le gaz naturel fait partie des combustibles les plus utilisés par les Français pour se chauffer. Et pour cause, c’est une énergie abordable, moins chère que l’électricité et moins polluante que le fioul. Utilisée avec une chaudière à gaz, elle produit de la chaleur en alimentant les terminaux tels que les radiateurs, mais aussi le réseau d’eau chaude sanitaire pour les besoins domestiques (douche, vaisselle, etc.)

L’utilisation du gaz naturel a plusieurs avantages. D’abord, il n’est pas soumis aux conditions météorologiques, car il est distribué par des réseaux souterrains. Vous n’avez donc rien à craindre pendant une violente tempête et une longue coupure d’électricité. La chaleur obtenue est instantanée et homogène. Dès la mise en marche de l’appareil, la chaleur se ressent de façon uniforme dans toutes les pièces en créant une atmosphère chaleureuse. Un autre avantage majeur est la propreté de la combustion. Elle ne laisse aucune odeur, aucune fumée et zéro trace de cendre. La chaudière à gaz est ainsi plus facile à entretenir et dure plus longtemps.

Malgré tous ses avantages, le gaz naturel présente également des inconvénients. On peut souligner son caractère inflammable qui le rend dangereux quand il est mal utilisé. Il est donc important de respecter les normes strictes liées à l’utilisation d’un système de chauffage à gaz. Un contrôle annuel du système de chauffage est obligatoire. Le gaz est également toxique lorsqu’il est inhalé en trop grande quantité. Une mauvaise combustion du gaz peut générer du monoxyde de carbone, inodore, mais très dangereux. Il est donc important d’installer un détecteur de monoxyde de carbone dans sa maison pour éviter tout danger.

La bûche compressée : un combustible propre et économique

Aussi appelée bûche densifiée, elle est composée de petits morceaux de bois compressés. C’est un combustible 100 % naturel, écologique et plus dense que les bûches traditionnelles. Il offre donc plus de temps de chaleur. De plus, les bûches compressées sont beaucoup moins salissantes, car elles laissent moins de poussière et de suie derrière elles.

Leur inconvénient majeur reste leur grande sensibilité à l’humidité. Elles ne peuvent pas être stockées en extérieur et doivent être conservées dans un endroit sec en intérieur. Elles sont également deux fois plus chères que les bûches classiques. Il faut donc peser le pour et le contre avant de choisir le combustible le plus adapté.

Les granulés ou pellets de bois : compacts et abordables

Ce combustible est l’un des plus prisés par les ménages du fait de ses nombreux avantages. Son prix est attractif et abordable. Les granulés avec leur petit format, offrent un stockage compact adapté aux petits espaces. De plus, le poêle à granulés est un équipement facile d’installation et d’entretien. Et pour ne rien gâcher, il est éligible à des aides financières.

Cependant, ce combustible connaît quelques limites. Il est en effet encore plus sensible à l’humidité que les bûches densifiées. Il doit donc être conservé dans un endroit dédié, à l’abri de toute humidité. De plus, le poêle à granulés peut s’avérer parfois très bruyant. Bien qu’il soit éligible à des aides financières, il est plus cher à l’achat que d’autres équipements.

Au vu de tous ces critères, le fioul semble l’alternative la plus intéressante pour le choix du combustible destiné au chauffage de la maison.