Humidifier une pièce trop sèche sans humidificateur : 7 conseils

L’utilisation des radiateurs qui tournent à plein régime pendant l’hiver a tendance à assécher rapidement l’air à l’intérieur de notre logement. Et cela peut nuire à la santé car qui dit air sec, dit peau sèche, troubles respiratoires (asthme, sinusite), muqueuse asséchée et d’autres allergies. Pour remédier à ce problème, il est recommandé d’installer un humidificateur d’air qui diffusera de la vapeur d’eau dans la maison. Mais si votre budget ne vous le permet pas, ne vous inquiétez pas : nous avons réunis pour vous quelques astuces efficaces et 100% naturelles, pour humidifier une pièce trop sèche sans avoir recours à aucun appareil.

Bien aérer l’intérieur

Un geste simple à la fois efficace pour atteindre le taux d’humidité optimal (entre 50 et 60%), c’est l’aération d’une habitation tous les jours. Cette astuce permet d’humidifier l’atmosphère intérieure en plus de procurer un bien-être selon les principes du Feng Shui.
En été, laissez ouvrir les fenêtres pendant au moins 15 minutes chaque matin. Cela laissera entrer l’air frais et apporter un taux considérable de molécule d’H2O. Cette technique permet également d’éliminer les particules de poussières accumulées dans la maison. En outre, aérer votre chambre à coucher vous permet de vous détendre afin de bien dormir.

Pendant les périodes hivernales, n’ouvrez les fenêtres que sur une durée de 5 minutes et pas plus, afin de ne pas trop refroidir l’intérieur.
Notez que l’aération de la pièce doit se faire très tôt le matin pour éviter les gaz nocifs des autos et la pollution, surtout si vous habitez en ville.

Se servir d’un linge humide

L’astuce de grand-mère qui a toujours fait ses preuves pour humidifier l’air dans une pièce trop sèche est d’y faire sécher les vêtements qu’on vient de laver. Il vous suffit d’installer des cordes à proximité de la fenêtre et y étendre la lessive encore suintante. Ainsi, l’eau contenue dans le linge s’évaporera petit à petit pour humidifier l’air.

N’étaler pas trop de vêtements, bien sûr, pour ne pas vous retrouver avec un taux d’humidité très élevé. Les doudounes et les gros draps sont aussi à éviter ; cinq ou six vêtements suffiraient amplement.
Si vous disposez d’un sèche-linge et que vous ne voulez pas étaler le linge dans votre chambre ou votre salon, prenez des torchons ou des serviettes, mouillez-les et essorez-les, puis suspendez-les à côté des radiateurs. Cette méthode est aussi efficace pour humidifier votre atmosphère.

Se servir d’un récipient d’eau

De l'eau bouillie dans une casserole
Placez une casserole remplie d’eau bouillie sur la table pour humidifier l’air dans une pièce

Si vous n’avez pas le temps d’étendre le linge dans la chambre, une autre technique rapide pour humidifier l’air dans une pièce est l’installation d’un grand récipient d’eau bien rempli à proximité du radiateur. Pour ce faire, utilisez une ou plusieurs bassines. Si vous utilisez une bassine en plastique, placez-la à une distance bien raisonnable. Evidemment, ne collez pas la bassine au radiateur pour ne pas qu’elle se fonde, mais disposez-la assez près pour que l’eau s’évapore.

Cette astuce nécessite beaucoup d’attention si vous avez des enfants à la maison ou des radiateurs défectueux, car ils pourraient quelque peu s’électrocuter s’il leur arrive de jouer avec l’eau dans la bassine.
Si vous ne voulez pas avoir recours à cette technique de bassine près des radiateurs, vous pouvez aménager un grand bocal ou une marmite remplie d’eau dans le salon. Ainsi, l’eau s’évaporera sous l’effet de la chaleur ambiante, ce qui générera de l’humidité qui va se disperser dans toute la pièce. Pour des raisons esthétiques, pensez à placer le bocal ou la marmite sous un meuble pour ne pas trop attirer les regards. Toutefois, pensez à changer l’eau et nettoyer son contenant régulièrement puisque l’eau stagnante crée une prolifération des larves et des bactéries, ce qui n’est pas vraiment l’effet escompté.

La technique de la cocotte-minute

Une astuce, un peu radicale mais qui fonctionne aussi bien que la cuvette placée près du radiateur, est de faire bouillir l’eau dans une cocotte ou une casserole dans la cuisine et laisser la vapeur s’éparpiller dans toutes les pièces ( chambre, bureau, salon, etc) pour humidifier l’air ambiant naturellement. Pour que ça fasse effet plus longtemps, fermez les fenêtres de la cuisine et ouvrez la porte pour que l’air humide puisse circuler dans les autres pièces.

Un petit inconvénient de cette méthode c’est que l’eau s’évaporera moins vite une fois qu’elle n’est plus chaude.

Miser sur le repassage

Pour générer naturellement l’humidité dans une pièce trop sèche, le repassage avec un fer à vapeur est une méthode efficace. Repasser le linge dans une pièce va créer une condensation naturelle qui empêchera l’air d’être trop sec.

Faites-le dans la chambre à coucher, ça favorisera le sommeil.

La salle de bain

Pensez à laisser la porte grande ouverte lorsque vous prenez une douche ou un bain bien chaud en hiver. Cela libérera la vapeur de l’eau chaude qui va ensuite se répandre dans toutes les chambres avoisinantes.

Pour humidifier l’air dans la pièce où dort votre bébé, donnez-lui le bain dans sa chambre, en vous servant de sa baignoire spécial. Ensuite, laissez cette dernière dans un coin jusqu’à ce que l’eau se refroidisse avant de s’en débarrasser.

Placer des plantes

Vous l’ignorez peut-être mais les plantes d’intérieur sont des humidificateurs naturels d’air. Allez chercher chez un fleuriste ou dans votre jardin des plantes d’intérieur (l’aréca, l’azalée, l’anthurium, le dragonnier, la fougère de Boston, le lierrre, le ficus elastica…), mettez les dans des pots et installez-les dans votre salon ou votre chambre. En plus d’apporter un joli décor à l’intérieur et de purifier l’air, les feuilles de ces plantes, une fois arrosées, émet des vapeur d’eau certes, en plus petite quantité qu’un humidificateur électrique, mais qui permettra quand même d’humidifier l’air ambiant.

Achetez de la Rhodiola ou de la Passiflore que vous installeriez dans votre chambre. En plus de jouer le rôle d’humidificateur, ces plantes d’intérieur sont reconnues pour être des anti-stress naturels.

Un dernier conseil : faites attention à ne pas trop dépasser le taux d’humidité de l’air recherché, car cela pourrait favoriser l’apparition d’acariens et de moisissures.