PER (Plan d’Epargne Retraite) : quel intérêt ?

interet per

Depuis le 1er octobre 2019, suite à la mise en place de la loi PACTE, il existe un nouveau produit d’épargne retraite. Le PER, ou Plan d’épargne retraite, vient remplacer les anciens placements, non commercialisés depuis 2020. Il permet de diversifier son patrimoine, d’alléger son impôt sur le revenu tout en préparant l’arrivée de la retraite. Voyons plus en détail quel intérêt a un épargnant d’ouvrir un PER.

Outil de défiscalisation

Comme nous l’indique Perlib.fr, le Plan d’épargne retraite est un outil d’optimisation fiscale intéressant. En effet, un épargnant pourra déduire chaque année de ses revenus, les versements qu’il a effectués au sein de son PER. Ainsi, plus vous envoyer de l’argent dans votre PER, plus vous réduisez le montant de votre impôt sur le revenu. Ce mécanisme est d’autant plus efficace lorsque votre Tranche Marginale d’Imposition (TMI) est élevée. Pour un TMI de 45%, un versement de 10.000 euros permet de déduire ce versement des revenus imposables et d’aboutir à une économie d’impôt s’élevant à 4.500 euros.

Bien sûr, comme pour tout produit d’optimisation fiscale, il existe une limite. Peu-importe le statut de l’épargnant (salarié ou fonctionnaire), les versements ne sont déductibles que dans la limite la plus élevée de ces deux plafonds :

  • 10% des revenus professionnels nets de cotisations sociales et de frais professionnels de l’année précédente, avec comme limite une déduction maximale de 32.909€.
  • 10% du PASS de l’année précédente (4.114€)

Notez qu’il est possible pour un épargnant de faire le choix de renoncer à la défiscalisation des versements, auquel cas, il bénéficiera d’un avantage fiscal en sortant du PER. Il faut aussi penser à prendre en compte les versements effectués durant l’année sur des dispositifs complémentaires d’épargne de retraite, comme le Plan d’épargne retraite populaire (Perp).

Déblocage anticipé des sommes du PER

Etant un produit d’épargne, les sommes versées au sein du PER devraient être bloquées, jusqu’à l’arrêt total de toute activité professionnelle. Or, le PER offre un avantage plutôt remarquable : il est possible, sous certaines conditions, de réaliser un déblocage anticipé. Les situations suivantes ouvrent l’accès au déblocage :

  • Invalidité du titulaire, de ses enfants et de son époux.se ou de son partenaire de PACS.
  • Décès de l’époux.se ou du partenaire de PACS.
  • Expiration des droits aux allocations chômages, dans le cas d’une perte involontaire d’emploi.
  • Surendettement, après étude du dossier par la commission qualifiée ou le juge.
  • Jugement de liquidation judiciaire menant à une cessation d’activité non salariée.
  • Acquisition de la résidence principale.

Ainsi, les sommes versées dans un PER constituent également une protection contre les sinistres et accidents de la vie. Elles peuvent être utilisées par exemple, pour un rachat de crédit. De plus, il permet d’investir dans un bien immobilier.

La procédure pour obtenir un déblocage anticipé requiert uniquement de fournir un justificatif d’identité, un RIB du compte destiné à recevoir le versement et un justificatif de votre situation, à l’organisme gestionnaire de votre PER.

les différentes portes de sortie

Lorsque vous atteignez l’âge légal de la retraite, vous pouvez récupérer votre épargne via différentes portes de sortie.

Versement intégral

Le PER est le seul produit d’épargne retraite proposant un versement intégral du capital détenu. En effet, dès que votre âge le permet, il vous suffit de demander à l’organisme gestionnaire d’effectuer un virement sur le compte de votre choix et vous obtiendrez le montant de votre épargne.

Retraits successifs

D’autres options s’offrent à vous. Si vous désirez conserver les avantages de votre PER, vous êtes en droit d’opérer plusieurs retraits successifs. Vous continuerez ainsi de faire travailler le solde du capital et d’en reporter la défiscalisation.

Rente viagère

Vous pouvez également opter pour la rente viagère : vous recevrez une somme prédéfinie sous la forme d’un versement mensuel ou trimestriel. Le montant de cette somme est calculé par l’assureur selon le capital accumulé, l’espérance de vie du bénéficiaire et le type de rente demandé.

La rente par paliers, vous permet de percevoir cette somme jusqu’à votre décès. La rente réversible, quant à elle, est versée au bénéficiaire de votre choix jusqu’à son décès.

Sortie en capital et versement d’une rente

Il est possible de combiner la sortie en capital (versement intégral) et le versement d’une rente, offrant une grande flexibilité sur les montants. En choisissant cette option, vous serez obligatoirement conseillé, afin de prendre connaissance des différents paramètres influant sur les montants, la fiscalité de votre PER, etc.