Bardage d’une maison : qu’est-ce que c’est ?

Le bardage, c’est un revêtement extérieur qui vient recouvrir la structure d’une maison : si la maison est le corps, le bardage est la peau qui vient l’habiller. La plupart du temps fait en bois, il s’approprie généralement toute la surface d’une ou plusieurs façades, rendant invisible les murs d’une maison. Certaines devantures de magasins affichent un bardage en bois. Utilisé pour son esthétique, le bardage d’une maison a également un aspect fonctionnel.

Le bardage, une plus-value pour votre maison

Une maison recouverte d’un bardage apporte une réelle identité à votre maison. Lorsqu’on arrive devant et qu’on le contemple, il annonce la couleur de votre logis. Les possibilités en termes de bardage sont très vastes, tant au niveau matériau qu’au niveau agencement. Il peut donner un aspect ultramoderne à votre bâtisse, ou se fondre dans la nature comme ceux-ci.

Traditionnellement, le bardage se veut être en bois horizontal. Il a été très utilisé dans les régions exposées à de fortes intempéries, car à l’origine, le bardage a plus un rôle protecteur qu’un rôle esthétique. Le bardage horizontal en bois est optimal pour protéger de l’eau, et s’entretient tout seul à l’aide du vent. Le bardage vertical a une espérance de vie bien plus faible.

Il y a 3 méthodes différentes pour monter un bardage :

  • Le bardage simple peau. Revêtement simple fixé sur la structure de la maison dans un seul but esthétique.
  • Le bardage rapporté. Le revêtement est fixé seulement après avoir posé une couche d’isolant sur la façade. Le bardage vient dissimuler et protéger l’isolation.
  • Le bardage double peau. La couche isolante est entourée de deux revêtements. La couche visible s’appelle le parement et l’autre le contre-parement

Selon l’état de votre maison, il peut être intéressant d’opter pour réhabilitation thermique avant d’installer un bardage. Avec une bonne isolation thermique des murs extérieurs, plafonds, ou fenêtres, en plus de faire des économies d’énergie, le bardage agira d’autant plus comme un revêtement de protection et aura une meilleure longévité. Normalement, un bardage réalisé avec soin doit vous durer 30 ans au minimum.

Quel bardage pour ma maison ?

Au niveau fonctionnel, il convient de faire appel à un professionnel pour traiter des problématiques telles que l’humidité, l’évacuation de l’eau, l’entretien, etc. Comme dit précédemment, le bardage horizontal est très souvent privilégié, car il permet une bonne ventilation des lames de bois, limite l’échauffement du mur par le soleil (idéal pour l’été) et a une durée de vie plus grande.

L’écartement des lames est également un critère important : celui-ci doit rester assez faible pour protéger correctement des intempéries et des UV pour le pare-pluie. Concernant le pare-pluie, la lame d’air ventilée le séparant du bardage doit être au minimum de 20 mm d’épaisseur afin d’assurer la circulation optimale de l’air pour sécher le bois.

Pour ce qui est de l’esthétique, tout dépendra de vos goûts. Vous pouvez opter pour du bois, où vous trouverez un large choix entre les bardages en bois massif (Western Red Cedar, DouglasMélèze etc.) et les bardages en bois autoclavés (Epicéa, chênepin, etc.) qui se déclinent en plusieurs teintes. L’aspect d’un bardage peut être modifié après son posage, par lasures, peintures, ou même naturellement par les UV.