Comment bien utiliser un perforateur ?

Le perforateur, aussi appelé burineur, est une sorte de perceuse, mais il est plus rapide et plus silencieux. Il est néanmoins plus lourd. C’est une machine électroportative permettant de percer des trous dans des matériaux résistants comme le béton, le carrelage et la pierre dure. En fait, il allie les qualités d’une perceuse et d’un marteau-piqueur. Il est très polyvalent et possède trois grandes fonctions : le perçage et le vissage, la percussion à rotation pour la perforation et la perforation sans rotation pour le burinage.

Vous vous êtes trouvé une nouvelle passion pour le bricolage et la maçonnerie ? Vous avez investi dans plusieurs matériaux et équipements de pro ? Il est temps d’apprendre à bien utiliser vos nouveaux outils ! Dans cet article, nous vous expliquons comment bien utiliser un perforateur.

Perforateur : comment ça marche ?

Très puissant, ce gros outil fonctionne par système de frappe. En fait, le perforateur en dispose même deux : celui par électromécanique et celui par électropneumatique. D’une part, la frappe par électromécanique permet à la masse mobile du perforateur de percuter la queue de la machine dans le mandrin par le biais d’un levier. D’autre part, la frappe par électropneumatique permet à cette masse mobile d’être propulsée par l’air comprimé sur la queue.

Ce mécanisme de frappe donne au perforateur la capacité de percer les matériaux durs. La frappe électromécanique assure le perçage des bétons coulés, des bétons armés et de la pierre dure. Quant à la frappe pneumatique, elle vise également les bétons armés, mais en plus les bétons contraints et vibrés. La puissance de frappe du perforateur dépend de sa cadence de frappe. Exprimée en joules, plus cette valeur est élevée, plus le perforateur a une forte capacité de perforation.

Si vous cherchez un bon modèle, n’hésitez pas à lire cet article.

Bien utiliser son perforateur

Une fois que vous avez compris à quoi sert un perforateur (NDLR : il ne vous servira probablement pas pour réparer votre électroménager), vous devez maintenant apprendre à bien l’utiliser afin de ne pas faire d’erreurs et d’éviter tout risque d’accident. Que vous soyez débutant ou professionnel, ces conseils sont faits pour vous !

Pour utiliser votre perforateur au mieux de ses performances, commencez avant tout par vous munir des accessoires nécessaires. En effet, pour votre sécurité et afin que l’utilisation de votre perforateur se déroule sans encombre, vous devez avoir :

  • des lunettes de protection,

  • des gants techniques,

  • une casquette coquée ou un casque de protection,

  • un foret.

Il est aussi essentiel de sécuriser le chantier.

Une fois bien équipé et la zone de travail dégagée, suivez les étapes suivantes pour une bonne utilisation du perforateur :

  • Définir la localisation et la profondeur du perçage.

  • Identifier le foret adapté au matériau à perforer et l’option adéquate à votre activité (option perçage ou burinage).

  • Choisir la vitesse adaptée au matériau, au foret, au type de trou ainsi que l’angle approprié à l’espace de travail

Question intensité de pression pendant le perçage, il s’agit d’un point que vous devez impérativement prendre en considération. En fait, la pression que vous exercez sur le foret dépend de la qualité du perçage que vous recherchez. Plus vous ajoutez de la force à votre pression, plus le trou sera grossier.

Toutefois, cette pression dépend également du type de matériau à perforer. Par exemple, le béton nécessitera plus de pression que le bois. Par ailleurs, sachez que si vous travaillez à la verticale, vous pouvez d’abord laisser travailler l’outil sans l’aider car il pourra s’enfoncer de lui-même sous son propre poids. Pensez aussi à extraire le foret du trou de temps en temps afin de faciliter le travail du perforateur. En fait, cette extraction vous permettra d’enlever les gros gravats et autres débris et libère ainsi la voie de votre perforateur.