Quel budget pour la rénovation d’une ferme ?

budget renovation ferme

Que ce soit grâce à un sublime héritage ou suite à un coup de cœur, vous avez décidé de rénover une ancienne ferme pour en faire un espace habitable. Pour avoir une idée du coût final de vos travaux de réhabilitation, vous souhaitez en connaître tous les paramètres. Alors, pour savoir quel est le budget pour la rénovation d’une ferme, poursuivez votre lecture.

Pourquoi se lancer dans la rénovation d’une ferme ?

La rénovation d’une ferme offre plusieurs avantages pour les futurs propriétaires, qu’ils soient d’ordres esthétiques ou financiers.

Un patrimoine riche

Pour tous les amateurs de décoration et de réaménagement, relever le défi de réhabiliter une ferme peut être excitant. Ce changement radical peut alors s’avérer être un bon investissement, que ce soit pour y vivre ou pour la revente.

Il faut avouer que les granges, surtout anciennes, ont un charme capable d’envoûter même les moins friands d’architecture. Les espaces offerts sont généralement grands et vous pourriez vous trouver face à un patrimoine riche : des escaliers en chêne ou encore des voûtes qui remontent à plusieurs siècles.

Dans le cas où vous souhaiteriez revendre votre grange rénovée, la singularité de cette dernière pourra ajouter une valeur considérable à votre bien. Unique en son genre, cet espace réhabilité et réaménagé par le mélange du confort moderne et de l’empreinte laissée par le passé, gagnera en plus-value.

Devenir facilement propriétaire

Rénover une ferme offre le bel avantage de devenir propriétaire d’une maison pour un moindre coût. Eh oui, la grange peut alors être un véritable tremplin vers le monde de la propriété car sa rénovation est soumise à une TVA de 7%, contrairement à la TVA de 20% appliquée dans le neuf. Cela peut être une véritable opportunité pour tous les petits budgets qui souhaitent que leur maison ait une âme d’antan.

Travaux et tarifs

Selon les travaux que vous aurez à faire, le coût final de votre rénovation pourra varier. Voici ce à quoi vous devrez prêter attention :

L’état de la bâtisse

Vous devrez commencer par faire un diagnostic de votre grange pour savoir si la bâtisse est saine et s’il est possible de la rénover. Pour cela, vous pouvez demander à un artisan du bâtiment de confiance, qui saura vous indiquer un quelconque problème, ou encore faire appel à un architecte, qui vous demandera une somme autour des 150 euros. Pour établir un examen correct des lieux, l’expert devra prêter attention à différents éléments :

  • L’état des murs
  • L’état de la charpente et de la toiture
  • L’état de la structure de la grange

Si votre ferme est véritablement délabrée, il se pourrait que l’un, voire plusieurs de ces trois éléments cités ci-dessus soient détériorés. Dans ce cas-là, il faudra prévoir un coût supplémentaire dans votre budget pour ces travaux de rénovation. Pour avoir une idée de la somme totale, il faudra vous adresser à un professionnel.

Le budget de rénovation d’une ferme

Si votre ferme est en assez bon état, vous pourriez vous en sortir avec une rénovation simple. Celle-ci coûte généralement entre 100 et 300 euros par m². Au contraire, si l’ensemble de la construction doit être rénové, vous devrez prévoir un budget plus important, généralement compris entre 800 et 1 000 euros par m². Cependant, le prix de rénovation peut varier selon différents facteurs. Certains opérations correspondent au tarif de rénovation d’une maison ancienne.

Plus la surface que vous avez à restaurer est grande, plus le coût final sera moindre. En effet, grâce à l’économie d’échelle, vous pourrez bénéficier d’un tarif plus avantageux que si vous aviez à faire des travaux sur un espace plus petit. Le prix pourra également varier selon la difficulté d’accès au chantier, mais également selon le choix des finitions (compteur électrique ou peinture).

Notez que si la surface de votre ferme dépasse les 170 m², vous devrez obligatoirement faire appel à un architecte.

Rénovation d’une ferme : les aides de l’état

Lorsque vous restaurerez votre ferme, pensez à profiter des aides auxquelles vous avez accès. Elles concernent toutes la sobriété énergétique.

L’éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro permet de financer certains travaux de rénovation énergétique. Selon les travaux entrepris, le montant peut s’élever de 7 000 à 50 000 euros. Ainsi, vous pourrez avoir accès à une meilleure isolation thermique et à des systèmes de chauffage plus performants.

Le crédit d’impôt transition énergétique

Si vous avez entrepris des travaux d’économie d’énergie dans votre logement principal, vous pourriez bénéficier d’un avantage sur vos impôts. Votre habitation doit être située en France, et achevée depuis au moins deux ans.

Réduction TVA

Sachez que des travaux de rénovation sur une résidence principale, ou secondaire, peuvent bénéficier d’une baisse de la TVA. Le taux peut être réduit de 5.5 à 10% selon les travaux engagés. Cette réduction s’applique à tous les travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement et d’entretien.

L’Anah

Non cumulables avec l’éco-prêt à taux zéro ou encore avec le crédit d’impôt transition énergétique, les aides de l’Anah financent les travaux ayant pour but d’améliorer la performance énergétique d’un logement. Cette amélioration doit être d’un minimum de 25%.

Les démarches administratives

Lorsque vous allez rénover votre grange, vous ne devrez pas négliger certains aspects administratifs.

Changement de destination

Vous devrez tout d’abord vous renseigner auprès de votre mairie pour savoir si le changement de destination de la grange est autorisé ou non. En effet, lorsque l’on transforme un bâtiment agricole en habitation vous devez nécessairement en faire la demande au préalable. Il se pourrait que votre projet se voie refuser si votre ferme est située dans une zone agricole.

Le PLU

Avant toute rénovation, vous devrez consulter le Plan Local d’Urbanisme qui validera votre projet. En effet, ce dernier rassemble des documents concernant les réglementations que l’ensemble de la commune se doit de respecter. Une fois le PLU consulté et le changement de destination accepté, vous pourrez procéder à une demande de permis de construire.

Respect du patrimoine architectural

Comme nous l’avons dit au début de cet article, certaines granges sont équipées de bijoux architecturaux que l’on se doit de préserver. Veillez donc à ce que les travaux ne détruisent pas ces héritages mais plutôt qu’ils se mêlent à eux pour en créer un espace d’exception.