L’immobilier d’entreprise

L’immobilier d’entreprise regroupe l’ensemble des biens immobiliers destinés à une activité professionnelle. Il s’agit, en l’occurrence, des bureaux, des entrepôts, des usines, des centres commerciaux et des boutiques. Ce secteur est soumis à une législation différente de celle du marché immobilier des particuliers. C’est la raison pour laquelle investir dans l’immobilier d’entreprise suppose, au préalable, une étude minutieuse des besoins, de la rentabilité et de l’intérêt global de la part de la société commerciale.

Les acteurs de l’immobilier d’entreprise

Est considéré comme professionnel en immobilier d’entreprise, l’agent immobilier disposant d’une carte professionnelle ainsi que d’une assurance professionnelle. Il est spécialisé dans ce domaine et ne commercialise pas aux particuliers les biens d’habitations tels que les appartements, les maisons, les garages entre autres. Sa clientèle est surtout composée des porteurs de projets, ainsi que des entreprises créées ou en création.

Il peut aussi travailler avec les agences de développement économique, les propriétaires tant privés que publics, ainsi que les institutionnels comme les banques et les assurances. Il est rémunéré suivant des honoraires de négociations. Il est recommandé à toute entreprise à la recherche d’un bien tertiaire ou industriel pour son activité, de se référer à un agent immobilier.

La définition des besoins de l’entreprise

En vue d’étendre son activité, l’entreprise a besoin d’un espace géographique afin d’y implanter ses biens tertiaires comme les bureaux, les entrepôts ou encore une zone de production pour les projets de grande ampleur. Dès lors, la définition des critères de recherche et l’établissement d’un cahier de charges sont nécessaires.

Il est impératif de définir dès le départ, les objectifs du projet immobilier de l’entreprise. Il peut s’agir de devenir propriétaire de locaux, de disposer de bureaux étant plus faciles d’accès, ou encore d’avoir un local plus vaste dans le cas d’une croissance de l’activité. Dans tous ces cas, il convient de garder ses objectifs en mémoire dans la détermination des critères de recherche. Des points peuvent être pris en compte, notamment :

  • la situation géographique
  • la date d’emménagement
  • l’agencement des biens immobiliers et la surface totale que l’on souhaite occuper (car il vaut mieux prendre une superficie qui correspond aux besoins de l’activité)
  • les éventuelles dispositions en matière de certifications environnementales.

Pour ce qui concerne la définition du budget, on peut prendre contact avec son chargé d’affaires pour étudier les possibilités de financement.

Les tendances actuelles du marché de l’immobilier d’entreprise

Durant l’année 2019, le secteur a récolté d’excellents résultats. En effet, les taux d’emprunt ont subi une baisse considérable. Cela a favorisé de très nombreuses ventes. Ainsi, les prix des logements, surtout dans les villes ayant une demande très forte, ont été baissés.

Pour 2020, on ne note pas d’énormes changements sur le marché immobilier de l’entreprise. On peut donc s’attendre à plus de stabilité. On notera aussi le maintien des dispositifs de défiscalisation immobilière, à savoir la loi Pinel qui continuera d’être le dispositif de réduction d’impôt le plus utilisé par les investisseurs, et la loi Denormandie qui est l’équivalent de la loi Pinel sur la rénovation de logements dans certaines villes.

Il est prévu y avoir plus de transparence sur les prix de vente des biens immobiliers avec, notamment, la suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des Français. En somme, il n’y a pas de changement notoire qui viendra influencer fortement l’évolution du marché immobilier d’entreprise.

La préparation du déménagement

Une fois la signature du bail effectuée, c’est le lieu d’organiser minutieusement la délocalisation proprement dite. Tout d’abord, il est nécessaire de faire un feed-back de l’ensemble des tâches et de les classer en fonction de leur temps de réalisation. Ensuite, l’on peut intégrer au sein de chaque service des représentants chargés d’inventorier les biens immobiliers à déménager et à acheter.

Après cela, il est nécessaire de comparer les tarifs auprès d’entreprises spécialisées en déménagement pour faire le meilleur choix. Les critères pris en compte sont, en guise d’illustration, les volumes et la distance entre les anciens et les nouveaux locaux. Il faut prêter une attention particulière non seulement aux différents services et clauses de résultat, mais aussi aux pénalités de retard ainsi qu’aux assurances en cas d’infraction.

En outre, il ne faut pas oublier de communiquer sa nouvelle adresse à ses clients, ses fournisseurs, sa banque, les administrations et toutes les entités impliquées, de près ou de loin, dans les affaires de l’entreprise.

Quelques exemples d’acteurs de l’immobilier d’entreprise

Remi (COM) est un réseau spécialiste de la transaction de commerces et d’entreprises. Son atout principal est sa proximité avec ses clients. Il y a aussi Procomm. C’est un réseau fondé, regroupant des cabinets d’affaires indépendants dirigés par des experts de la transaction de commerces et d’entreprises. On peut citer également le réseau Arthur Loyd qui compte plus de 60 implantations partout en France. Le CBRE Group, à Los Angeles, est la plus grande société au monde dans le secteur des services et de l’investissement dans l’immobilier d’entreprise.