Préparer son jardin pour l’été : que faire ?

L’été arrive à grands pas, et bien que la météo ne soit pas tout à fait au beau fixe, il est possible de profiter de températures clémentes d’un temps ensoleillé. Par ailleurs, la plupart de vos arbustes ont profité du changement de température pour fleurir, tout comme votre pelouse qui a aussi sûrement poussé. Cet article vous explique comment prendre soin de votre sol, aussi bien des plantes que de la pelouse, et préparer le terrain pour de futurs massifs fleurissants.

Nettoyer son jardin

La période du mois d’avril est le moment idéal pour préparer son sol. Même si, selon l’adage, il n’y a pas lieu de se précipiter pour planter encore plus de fleurs et légumes, il est temps de se lancer pour un bon nettoyage de printemps.
En effet, à la fin de l’hiver, la plupart des plantes étaient encore vulnérables à la pluie et aux baisses de température. Elles se protégeaient en partie grâce à la terre compactée et aux résidus qui les couvraient. Cependant, en cette période de l’année, il est temps de laisser ces plantations à découvert.

Tout d’abord, enlevez les débris de paillage, puis découpez les « mauvaises herbes ». Ces dernières empêchent la pousse de végétations telles que les fleurs, les gazons et les petits arbustes. Enfin, il est aussi grand temps de tondre la pelouse. Pour cela, des tondeuses thermiques peuvent très bien faire l’affaire, vous pouvez en trouver en cliquant ici.

Jardiner le jardin et verger

Dans le but d’alléger le champ, bêcher près de 20 cm en creux est important. Pour ce faire, l’utilisation d’une fourche est suffisante.

Par la suite, écraser les mottes de terre. Le procédé reste toutefois simple, et peut se faire à l’aide de griffes et de râteaux. Cela permet aussi à la terre d’être plus affinée, prête pour être mise dans de bonnes conditions de fertilisation.

Découvrez également : Salon d’habitat de Bourg en Bresse : aménagez vos espaces

Rendre le sol fertile

Bien que ce soit encore tôt pour cultiver, cette période de l’année est idéale pour fertiliser le sol et le nourrir. Pour cela, il est possible d’utiliser des matériaux organiques, tels que le compost ou le fumier, si vous comptez nourrir le terrain en profondeur.

D’autre part, l’utilisation d’engrais d’origine naturelle peut servir à griffer la surface. Accompagné d’un apport en terreau, il peut être un complément utile pour donner naissance à une terre beaucoup plus riche en minéraux et favorable pour des cultures en pot.

Le type de potager et de fleurs à planter

Évidemment, tous les types de plantes ne peuvent pas se planter en cette période de l’année. Pour s’assurer de récoltes fructueuses, il est important de choisir correctement les plants. Par exemple, il est possible de miser sur les légumes, propices au développement à ce mois de l’année et pour le reste des mois à venir.
En effet, les plants de tomates, de salades aux feuilles tendres et ondulées ont l’avantage de pouvoir être plantés dès le mois d’avril. Dès le moment où les conditions sont plutôt clémentes, ce type de plantation en pleine terre pourra être productif.

D’autre part, vous pouvez aussi penser à orner votre jardin de fleurs et de plantations. En effet, pour retrouver un peu de couleurs après l’hiver et faire rayonner votre pelouse, il est possible d’organiser un parterre pour accueillir les fleurs qu’on souhaite planter. Toutefois, l’idéal serait de prévoir des plantes économes en eau, telles que le géranium ou le lantana, qui nécessitent moins d’arrosage au retour des fortes chaleurs.

Enfin, le mois d’avril est une occasion pour se refaire une beauté de paysage dans votre jardin et accueillir l’été dans les meilleures conditions.

Post Comment

+ 19 = 25